Malijet.co

le Parti communiste français s’insurge contre la manière dont l’affaire Toumani Djimé Diallo a été gérée : “une grande part des responsables français n’ont pas intégré le fait que les dirigeants africains sont des représentants de pays souverains et non pas des émissaires émanant de protectorats” !

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct