Le ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Mahamane Baby, a procédé le  mardi 22 octobre à la remise officielle des permis de conduire à 180 récipiendaires. La particularité de cette 6ème édition est l’attention portée aux jeunes déplacés du Nord. Le ministre Baby était accompagné de ses homologues de  l’Equipement et des Transports, le Colonel Abdoulaye Koumaré et de la Sécurité Intérieure, le Général Sada Samaké.

Opération permis conduire attention particulière accordée jeunes déplacés Nord

Placée dans le cadre du Mois de la solidarité, la 6ème édition de l’Opération «permis de conduire», s’est tenue à la gare routière de Sogoniko. Très enthousiasmé par cette forte délégation gouvernementale, le représentant du Maire a exprimé toute sa joie de recevoir ce beau monde en Commune VI.

 

 

Le Secrétaire général du Syndicat des transporteurs a, quant à lui, vivement remercié le gouvernement pour l’heureuse initiative, avant d‘exprimer la satisfaction de son Syndicat puisque, selon lui, parmi les 150 chauffeurs déjà récipiendaires du programme qui ont trouvé du travail, aucun n’a eu d’accident. «Nous sommes fiers de voir que nos dirigeants s’occupent de nous. Nous allons à l’intégration, nous devons être compétitifs», a-t-il conclu.

 

 

Le ministre Mahamane Baby a exprimé son réel plaisir de se trouver là au lendemain de la fête de Tabaski, jour de paix, de pardon et surtout de solidarité, pour la remise officielle des permis de conduire, avant d’ajouter que le département de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, à l’instar des autres départements, mène des activités qui cadrent parfaitement avec l’esprit du Mois de la solidarité.

 

 

Mahamane Baby a rappelé que les cinq premières éditions ont touché près de 900 jeunes apprentis, la particularité, cette année, étant l’attention portée aux jeunes déplacés du Nord, qui constituent la majorité des cent quatre-vingt nouveaux bénéficiaires.

 

 

C’est suite à la sollicitation du Syndicat des chauffeurs de la Gare routière que «l’Opération Permis de Conduire» a vu le jour. Elle consiste à porter assistance aux jeunes apprentis démunis qui, pendant plusieurs années, travaillent à titre bénévole au sein des garages et dans le transport, sans avoir les moyens de passer le permis en vue de leur insertion professionnelle. Le PNA/ERP prend en charge les frais d’inscription dans les auto-écoles et les frais afférents à l’examen.

 

 

Pierre Fo’o Medjo

SOURCE: 22 Septembre