Mardi 8 octobre 2019, un avion appartenant à la compagnie Ethiopian Airlines qui devrait venir à Bamako a déclaré des problèmes techniques quelques minutes après son décollage à l’aéroport international Blaise Diagne de Dakar, capitale du Sénégal.

 

À Dakar, capitale du Sénégal, le courage et le professionnalisme du personnel de la compagnie Ethiopian Airlines ont, heureusement, sauvé la vie des passagers. À bord de cet avion, ces passagers devraient passer par Bamako avant d’atteindre Addis Abeba. Dans une information relayée par dakarposte, nous apprenons que le Boeing 767 appartenant à la compagnie Ethiopian Airlines a pris son envol aux environs de 8H 16 minutes à Dakar. Immédiatement, l’avion devrait venir à Bamako, capitale malienne. Cela, avant que le Boeing 767 fasse un ‘’Quick Return Flight’’, QRF, (une procédure qui consiste à désigner l’avion qui doit retourner au sol suite à un problème technique) à hauteur de pou.

Selon les informations, le moteur droit de l’aéronef a pris feu après le décollage. Obligeant le pilote à faire un Quick Return Flight sur Dakar. Dès le décollage, nous confirment les données, l’avion a fait un gros bruit. La climatisation, quant à elle, a dégagé la fumée à partir de l’intérieur de la cabine. Par conséquent, l’aéronef de la compagnie a manqué de la puissance pour pouvoir monter, nous indiquent certains médias du Sénégal. Les informations recueillies nous précisent qu’après avoir senti le problème, le commandant qui se trouvait à bord de l’avion a pu maitriser la situation. Par professionnalisme, ce dernier a continué de monter pour pouvoir faire un demi-tour. Ces actions ont eu lieu entre 8H 20 et 8H 30 minutes.

En l’occurrence, aucune des sources n’a donné le nombre réel de passagers qui se trouvaient à bord de l’avion. En tout état de cause, il demeure irréfutable que l’aéronef de la compagnie Ethiopian Airlines devrait quitter Dakar pour la capitale malienne, Bamako. Cela avant d’atterrir à Addis Abeba, destination finale.

Mamadou Diarra

Source : Le Pays