Malijet.co

À destination de Bamako, un avion de la compagnie Ethiopian Airlines échappe au crash à Dakar

Mardi 8 octobre 2019, un avion appartenant à la compagnie Ethiopian Airlines qui devrait venir à Bamako a déclaré des problèmes techniques quelques minutes après son décollage à l’aéroport international Blaise Diagne de Dakar, capitale du Sénégal.

 

À Dakar, capitale du Sénégal, le courage et le professionnalisme du personnel de la compagnie Ethiopian Airlines ont, heureusement, sauvé la vie des passagers. À bord de cet avion, ces passagers devraient passer par Bamako avant d’atteindre Addis Abeba. Dans une information relayée par dakarposte, nous apprenons que le Boeing 767 appartenant à la compagnie Ethiopian Airlines a pris son envol aux environs de 8H 16 minutes à Dakar. Immédiatement, l’avion devrait venir à Bamako, capitale malienne. Cela, avant que le Boeing 767 fasse un ‘’Quick Return Flight’’, QRF, (une procédure qui consiste à désigner l’avion qui doit retourner au sol suite à un problème technique) à hauteur de pou.

Selon les informations, le moteur droit de l’aéronef a pris feu après le décollage. Obligeant le pilote à faire un Quick Return Flight sur Dakar. Dès le décollage, nous confirment les données, l’avion a fait un gros bruit. La climatisation, quant à elle, a dégagé la fumée à partir de l’intérieur de la cabine. Par conséquent, l’aéronef de la compagnie a manqué de la puissance pour pouvoir monter, nous indiquent certains médias du Sénégal. Les informations recueillies nous précisent qu’après avoir senti le problème, le commandant qui se trouvait à bord de l’avion a pu maitriser la situation. Par professionnalisme, ce dernier a continué de monter pour pouvoir faire un demi-tour. Ces actions ont eu lieu entre 8H 20 et 8H 30 minutes.

En l’occurrence, aucune des sources n’a donné le nombre réel de passagers qui se trouvaient à bord de l’avion. En tout état de cause, il demeure irréfutable que l’aéronef de la compagnie Ethiopian Airlines devrait quitter Dakar pour la capitale malienne, Bamako. Cela avant d’atterrir à Addis Abeba, destination finale.

Mamadou Diarra

Source : Le Pays

Vous allez aimer lire ces articles

Niger-Mali : Mamadou Issoufou fait la paix avec la CMA

Plombée par une conjoncture internationale incertaine, la croissance en Afrique subsaharienne continue de fléchir

Quels chefs d’état africains participeront au forum de paris sur la paix du 11 au 13 novembre prochain ?

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct