Afrique du Sud : 21 morts dans une boite de nuit, la colère monte

Un drame survenu en Afrique du Sud le weekend dernier suscite actuellement la colère des populations. Vingt et une personnes ont été retrouvées mortes dans une boite de nuit dans le sud, notamment à East London. La cause de la mort de ces individus demeure inconnue.

Afrique du Sud : Cyril Ramaphosa “préoccupé” par la mort de 21 personnes en boite de nuit

À en croire nos confrères de Radio France International (RFI), 21 personnes qui avaient décidé de faire la fête dans une boite de nuit dans le sud de l’ Afrique du Sud ont dramatiquement perdu la vie. Pour l’heure, les circonstances de la disparition de ces personnes sont inconnues et la police sud-africaine est discrète sur la question. Il faut savoir cependant que des enquêtes sont en cours pour élucider cette affaire, confirme un porte-parole de la police de la province. “Nous continuons d’enquêter sur les circonstances de ces décès”, assure-t-il. Par ailleurs, il laisse entre que l’âge des victimes est compris entre 18 et 20 ans.

Selon notre source qui cite un responsable local, le dimanche matin, les corps sans vie ont été retrouvés à même “le sol ou sur des tables, sans signe apparent de blessure”. D’abord, les autorités policières avaient annoncé un bilan de 17 morts. Plus tard, le bilan sera revu à la hausse et passe à 21 morts.

À la découverte des corps, une population en colère a pris d’assaut le lieu du drame. Pour sa part, Cyril Ramaphosa, le président de la République de l’ Afrique du Sud, qui prend part au sommet du G7 en Allemagne, a exprimé sa préoccupation face à ce drame. Il a présenté ses condoléances aux familles éplorées à travers un communiqué officiel.

“Cette tragédie est rendue encore plus grave par son occurrence pendant le Mois de la jeunesse – une période au cours de laquelle nous célébrons les jeunes, défendons et faisons progresser les opportunités d’amélioration des conditions socio-économiques pour les jeunes de notre nation. Mes plus sincères condoléances vont aux familles des 22 adolescents qui ont perdu la vie dans une taverne de Scenery Park”, a déclaré le chef d’État sud-africain.

Source: afrique-sur7.ci

Vous allez aimer lire ces articles

Trafic de stupéfiant au Mali-Grosse prise pour la douane

Au moins 22 millions de personnes menacées par la faim dans la Corne de l’Afrique, selon le PAM

La Monusco quitte Butembo dans l’est de la RDC

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct