Malijet.co

Afrique du Sud: Une photo de classe où enfants blancs et noirs sont séparés divise le pays

En Afrique du sud une photo d’élèves prise dans une salle de classe d’une école primaire a remis au centre des discussions, les questions sur le racisme.

Sur la photo publiée dans les médias locaux et les réseaux sociaux, on peut bien voir une quinzaine de jeunes enfants blancs en uniforme installés à une table, tandis que, dans le fond de la classe, quatre autres élèves, tous noirs, sont assis à un autre bureau.Elle a été prise mercredi dans une école publique de Schweizer-Reneke, dans la province rurale du Nord-Ouest, à l’occasion de la rentrée scolaire.

28 ans après l’abolition de l’apartheid, les marques de ségrégation raciale n’ont pas totalement disparu. Pis, les actes de racisme sont assez fréquents. Pour preuve, cette photo de classe prise dans une école publique de Schweizer-Reneke, dans le nord-ouest du pays,  suscite une vive polémique.

“Il semble qu’il y a beaucoup de cas de racisme ici”, a déclaré le responsable provincial de l’Education, Sello Lehari, qui s’est rendu sur place jeudi et a demandé une enquête.L’enseignante a été suspendue mais l’école a affirmé qu’”il n’y avait aucune intention de la part de l’institutrice de séparer les enfants en fonction de leur race”.”Les enfants étaient assez perturbés”, a expliqué à la presse un responsable de l’établissement, Jozeph du Plessis.”N’oubliez pas qu’on a à faire à des enfants de 5 ans. L’enseignante a organisé sa classe de façon à ce qu’ils trouvent leurs marques rapidement (…) Elle a pris une photo et l’a envoyée aux parents pour montrer que leurs enfants étaient contents et ne pleuraient pas”, a-t-il ajouté.

Parents, politiques, tous indignés !

Les parents d’élèves sont venus chercher leurs enfants avant la fin des cours. Une attitude qui démontre qu’ils désapprouvent ouvertement l’acte posé par l’enseignante.

“Nous ne construirons une Afrique du Sud pour tous que si nous sommes tous assis à la même table”, a dénoncé de son côté l’Alliance Démocratique (DA), principal parti d’opposition, rapporte BBC.

 

Hartman N’CHO

Infos: BBC

Crédit Photo: BBC

Vous allez aimer lire ces articles

Konna 6 ans après : sur les traces d’une bataille sanglante

RDC : Les résultats de l’élection mis en doute par la puissante église catholique, le camp Fayulu, la France et la Belgique.

Procès Laurent Gbagbo: Une importante décision sera rendue le 15 janvier

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct