Afrique : le coût d’Internet est le plus grand obstacle à l’entrée des services de vidéo à la demande dans les habitudes

(Agence Ecofin) – En Afrique, le coût élevé de la connexion Internet serait le principal obstacle à l’installation définitive des services de vidéo à la demande dans les habitudes. C’est ce que révèle un sondage lancé par le média spécialisé dans l’audiovisuel africain Broadcast Media Africa.

Alors qu’il s’agissait de mentionner le principal obstacle au décollage du streaming et de la fourniture de contenu à la demande en Afrique, le coût de la bande passante a été désigné par 50 % des sondés. 26 % des interrogés ont déclaré, quant à eux, qu’il s’agissait de l’accessibilité de la bande passante.

15 % des sondés ont évoqué les problèmes de droits de diffusion, pendant qu’environ 7 % de l’échantillon a mis en avant le manque de sensibilisation des consommateurs.

Ce sondage relance à nouveau les débats sur les coûts d’Internet en Afrique et leur impact sur les secteurs des médias et du divertissement.

Servan Ahougnon

Vous allez aimer lire ces articles

Pour dynamiser les relations d’affaires entre Bamako et Ottawa : Seydou M. Coulibaly, Pdg du Groupe Cira-Holding SAS, élu 1er vice-président de la Chambre de commerce Canada-Mali

« Gendarme couché » : ces ralentisseurs qui créent plus d’accidents qu’ils n’en évitent !

Accusations intenses de mauvaise gouvernance à la BAD : Tirs groupés sur le président Adesina Le chef de l’Etat nigérian en bouclier

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct