L’armée burkinabè a affirmé mercredi avoir neutralisé, la veille, 47 terroristes et saisi d’importantes quantités de matériels dans la province de la Kossi dans le nord-ouest du Burkina Faso.

Suite à une opération antiterroriste menée depuis quelques jours dans la Kossi par les GARSI (Groupe d’Action Rapide, surveillance et intervention), un assaut a été lancé ce 19 Mai 2020 contre deux bases terroristes dans la localité de Waribéré, à une quarantaine de kilomètres de Barani, a indiqué l’armée dans un communiqué.

« Cette attaque surprise a causé d’énormes pertes côté ennemi avec notamment 47 terroristes neutralisés et d’importantes quantités de matériels détruits ou saisis », a souligné l’armée, ajoutant que de son côté deux gendarmes ont été tués et trois autres blessés.

Le nord-ouest du Burkina Faso frontalier avec le Mali fait l’objet régulièrement d’attaques terroristes. Outre les attaques à mains armées, les assaillants utilisent de plus en plus des engins explosifs improvisés.

Début janvier, des cars transportant des passagers ont sauté sur un engin explosif improvisé, faisant 14 morts dont sept élèves et quatre femmes et 19 blessés dans cette région.

Depuis avril 2015 le Burkina Faso est la cible d’attaques terroristes dans plusieurs de ses régions. Les forces de défense et de sécurité du pays multiplient les opérations pour endiguer le phénomène, malgré l’insuffisance des moyens logistiques, selon des observateurs. Fin

Source: Agence de presse Xinhua