Burkina-Faso: plusieurs civils tués dans une série d’attaques dans le nord du pays

Une vingtaine de personnes ont été tuées mercredi 14 octobre au cours d’attaques terroristes dans trois localités de la province du Seno, dans le nord du Burkina Faso, a annoncé jeudi le porte-parole du gouvernement burkinabè, Remis Fulgance Dandjinou.

 

Des groupes armés terroristes ont attaqué des populations civiles dans les villages de Demniol, Bombofa et Peteguersé (commune de Gorgadji). Le bilan provisoire de ces attaques perpétrées dans les marchés et villages fait état d’une vingtaine de victimes, de blessés et de personnes portées disparues, a déclaré Dandjinou dans un communiqué.

Le gouverneur de la région du Sahel, le colonel Salfo Kaboré, a confirmé l’attaque dans un autre communiqué, ainsi qu’un habitant de la Gorgadji joint par l’AFP qui a évoqué au moins 24 personnes tuées dans les trois localités.

Un bilan qui pourrait s’alourdir

Le mercredi, c’est le jour du marché hebdomadaire dans la zone, a expliqué cet habitant, s’inquiétant que le bilan puisse être plus lourd, au regard des nombreuses personnes toujours portées disparues.

Le gouvernement condamne ces attaques lâches et barbares contre des paisibles populations civiles, a déclaré M. Dandjinou, précisant que les forces de défense et de sécurité déployées sur les sites des attaques procèdent à des opérations de ratissage.

Des civils fuyant les violences djihadistes dans la nuit du 4 au 5 octobre dernier, 25 civils, majoritairement des déplacés internes ont été tué par ces hommes sans foi ni loi.

Frontalier du Mali et du Niger, le Burkina Faso est le théâtre d’attaques jihadistes régulières depuis 2015. Des centaines de personnes ont été tuées cette année dans des dizaines d’attaques visant des civils.

Avec Géopolitico-Info

Vous allez aimer lire ces articles

Présidentielle ivoirienne: Fatou Bensouda «préoccupée» par les violences préélectorales appelle à la retenue

Cameroun : le gouvernement réconforte les victimes de l’attaque de Kumba

Présidentielle : la Guinée sur la corde raide

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct