Malijet.co

Burkina : le général Diendéré reprend de service depuis sa cellule de la MACA

Condamné à 20 ans de prison pour être l’instigateur du coup d’Etat du 16 septembre 2015, le général Gilbert Diendéré a pourtant repris des services depuis sa cellule de la MACA. Diendéré travaille en ce moment sur les profils des nouveaux chefs djihadistes installés sur la frontière entre le Mali et le Burkina Faso.

Ces derniers jours, le général burkinabé Gilbert Diendéré a commencé à prendre note pour faire les profils des nouveaux chefs djihadistes qui ont émergé ces quatre dernières années, à la frontière entre le Burkina Faso et le Mali. Ces djihadistes sont à l’origine de plusieurs attaques contre l’armée et l’administration burkinabés.

C’est un fait nouveau chez le général Diendéré qui s’est replié sur lui-même depuis son arrestation suite au coup d’État de 2015 et sa condamnée à 20 ans de prison au début du mois de septembre dernier.

Est-ce que le général Diendéré sent qu’il sera « exceptionnellement » libéré pour lutter contre le terrorisme auprès l’armée de son pays ? Rien n’est moins sûr. Par contre, au Burkina Faso, l’idée de libération de Diendéré commence de plus en plus à prendre de l’ampleur notamment au niveau de la classe populaire afin que le général Diendéré fait bénéficier l’armée burkinabé de son expérience de la lutte contre le terrorisme.

NORDSUD JOURNAL

Vous allez aimer lire ces articles

La face hideuse des polisariens

La France annonce 65 millions d’euros d’aides à la RDC

Sénégal: Hissène Habré poursuit en diffamation l’auteur d’un livre à son sujet

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct