Malijet.co

CONTENTIEUX POST ELECTORAUX EN GUINEE: « Ce sont les agissements de la CENI qui en sont la cause » dénonce Dr Ousmane Kaba

Non partant aux législatives de 2020, le président du PADES s’est exprimé sur les tensions du moment avec un responsable à ne pas négliger : la CENI.

L’ancien député de Kankan n’est pas encore candidat aux législatives où il est pourtant favori dans sa circonscription. Fidèle aux consignes du FNDC , il a décidé de ne pas aller au contre-pied de ses alliés contrairement à plusieurs formations. Face à ses  militants et la coordination nationale, le Dr Ousmane Kaba s’est défoulé.

 

S’il est vrai que le Pr Alpha Condé y est pour beaucoup dans la crise (notamment son entourage) , l’ex conseiller à la Présidence fustige la CENI. « Ce sont les agissements de la CENI qui en sont à l’origine de la pagaille provoquant les crises post-électorales» a-t-il lancé. L’honorable Kaba n’a pas manqué d’indiquer que les commissaires en charge de l’organisation des élections ont plus de 18 ans : autrement dit des majeurs, donc agissant en connaissance de cause.

 

C’est justement ce qu’il dénonce car malgré les constations du FNDC qui appelle à revoir le fichier et plusieurs anomalies constatées, la CENI avance avec son chronogramme. Situation contre laquelle, une requête fut émise par l’opposition à la Cour Constitutionnelle pour mettre à nu ce qui suffit à annuler la tenue du scrutin.

 

L’élu sortant de Kankan qui fut le seul à démissionner en janvier 2019 quand la législature fut arrivée à terme , invite ses militants et sympathisants à prôner la paix. Ousmane Kaba a prévenu de la sensibilité du contexte et convié la famille du PADES à ne pas répondre à la provocation.

On attend de voir si le président décriée de la CENI sera remercié.

Idriss Keita Pour Malizine

Vous allez aimer lire ces articles

Libye: le Conseil de sécurité réclame à son tour un «cessez-le-feu durable»

Afrique de l’Ouest : face aux pics de violence, l’ONU appelle à renforcer le développement

Libye: le Conseil de sécurité réclame à son tour un «cessez-le-feu durable»

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct