Malijet.co

Côte d’Ivoire : « Je suis candidat à l’élection présidentielle, je le demeure définitivement », Guillaume Soro

L’ancien président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro a réitéré le mardi 28 janvier 2020 son projet de se présenter aux élections présidentielles de 2020 en Côte d’Ivoire, malgré le mandat d’arrêt lancé contre lui.

« Je suis candidat à l’élection présidentielle dans mon pays, la Côte d’Ivoire, le 31 octobre. Je veux vous le dire, je le demeure définitivement. Ceux qui m’ont empêché de fouler la terre de mon pays le 23 décembre dernier ne m’empêcheront jamais », a-t-il déclaré au cours d’une conférence de presse à Paris publiée en direct sur les réseaux sociaux, ajoutant qu’il ne céderait pas « à ce chantage ».

Publicité

Depuis le lundi 23 décembre l’opposant est accusé par la justice ivoirienne d’avoir fomenté « une insurrection civile et militaire » pour s’emparer du pouvoir, accusation qu’il rejette et qualifie « de fantasque, illégal et purement opportuniste ».

« Cette cabale ne détournera pas l’histoire de son cours inévitable » a-t-il martelé devant la presse indiquant que « les Ivoiriens souhaitent le changement, c’est incontestable ».

Ex rebelle et longtemps allié au président Alassane Ouattara, qu’il a aidé à porter au pouvoir pendant la crise post-électorale de 2010-2011, Guillaume Soro s’est ensuite brouillé avec lui, jusqu’à la rupture début 2019.

L’ancien chef rebelle et ex-Premier ministre, Guillaume Soro a perdu son immunité parlementaire depuis le 20 janvier 2020 . Il est visé par un mandat d’arrêt où il est passible de prison.

Vous allez aimer lire ces articles

Guinée : l’isolement d’Alpha Condé s’accroît sur la scène internationale

Marché des adjudications sur les guichets d’appels d’offres : la Bceao applique un taux fixe de 2,50%

Référendum en Guinée: l’opposition rejette le résultat et réclame une enquête de l’ONU

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct