Côte d’Ivoire: le gouvernement saisit la justice suite à la désobéissance civile et la création du conseil nationale de transition

Dans une déclaration à la presse ce mardi matin, le gouvernement ivoirien indique que la mise en place d’un conseil national de transition «devant se substituer aux institutions républicaines légalement établies», de même que les violences perpétrées suite au boycott actif «constituent des actes d’attentat et de complot contre l’autorité de l’État et l’intégrité du territoire national».

 

Le ministre de la Justice Sansan Kanbile a annoncé que le procureur de la République et le tribunal de première instance d’Abidjan avaient été saisis «afin que soient traduits devant les tribunaux les auteurs et les complices de ces infractions». Concernant les tirs et les détonations entendues hier soir près du domicile de certains leaders de l’opposition, le ministre de la Sécurité Diomande Vagondo a affirmé que les forces de l’ordre avaient procédé à du maintien de l’ordre avec la «dispersion de petits groupes».

Source: Rfi.fr

Vous allez aimer lire ces articles

Sahel : La Grande muraille verte, vecteur de développement durable

CPI-Appel de Bensouda contre Gbagbo et Blé Goudé/ Le Juge-Président de la CPI et un juge sommés de déposer leur décision avant…

Conséquences de la Covid-19 en Afrique : « De nombreux pays africains (…) sont confrontés à un double inconvénient »

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct