Malijet.co

Côte d’Ivoire: les hommages se multiplient après la disparition de DJ Arafat

Six jours après la mort de DJ Arafat à Abidjan en Côte d’Ivoire, les obsèques de l’artiste ne sont pas prévues avant la fin du mois d’août. Dans le pays, l’émotion est encore vive. Ses fans, appelés « Les Chinois », mais aussi de nombreux Ivoiriens ne se remettent pas de la mort du chanteur.

Tous les concerts et toutes les manifestations sportives sont annulés au mois d’août en signe de deuil en Côte d’Ivoire. Des hommagesse préparent un peu partout dans le pays.

« Les gens pleurent, les gens dansent, les gens parlent »

« Le Yôrôgang qui est son “krou” (son crew, sa bande ndlr), prépare pour la veille ou l’avant-veille de son enterrement une veillée artistique. C’est comme ça qu’ils l’appellent. Un concert dans le cadre de la veillée avec tous les artistes de la Côte d’Ivoire qui veulent lui rendre hommage aussi », explique Juliette Fievet, animatrice de RFI.

Les hommages se multiplient depuis la disparition de l’artiste ivoirien. « Il y a des hommages depuis le premier jour sur l’avenue où l’accident s’est produit. ‘Les Chinois ‘, les fans d’Arafat ont fait un autel : ils ont mis des bougies avec la photo d’Arafat et se relaient pour que les bougies ne s’éteignent jamais et que l’autel reste allumé matin, midi, soir, nuit. C’est assez hallucinant », poursuit l’animatrice de RFI.

Vous allez aimer lire ces articles

Coronavirus : le chef de l’OMS appelle l’Afrique à se préparer

Guinée: opposants empêchés de tenir meeting contre le référendum constitutionnel

Maroc : Le Sahara marocain s’érigera en un pôle de coopération Sud-Sud par excellence

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct