Le chef de file de l’opposition politique malienne,  Soumaila Cissé, et ses compagnons alors en campagne pour les législatives, ont été enlevés le 25 mars 2020 entre Saraféré et Koumaira par des hommes armés dans le cercle de Niafunké, région de Tombouctou. Une partie des otages a été libérée, mais M. Cissé est toujours entre les mains de ses ravisseurs. Dans cette déclaration, ses « amis et sympathisants » résidant au Burkina Faso demandent l’implication du président du Faso, celui du Mali et du Mogho Naaba, en faveur de sa libération.

Le 25 mars 2020, l’Honorable Soumaïla CISSE, élu à l’Assemblée Nationale du Mali, Chef de file de l’opposition malienne, Ancien Président de la Commission de l’UEMOA et sa délégation en campagne pour les élections législatives dans sa circonscription électorale ont été enlevés (entre Saraféré et Koumaira) par des hommes armés dans le cercle de Niafunké, région de Tombouctou, République du Mali.
Lors de l’enlèvement, son garde du corps a été tué et deux autres personnes grièvement blessées. Deux semaines après l’enlèvement, le reste de la délégation a été libéré en deux temps.

A ce jour, Monsieur Soumaïla CISSE, toujours otage de ses ravisseurs, est attendu par son épouse, ses enfants, ses petits-enfants, sa famille politique et ses amis du Mali et d’ailleurs.

Loin des siens, privé de liberté de mouvement et d’expression, Monsieur Soumaïla CISSE est sans doute détenu dans des conditions difficiles et inacceptables, sa santé et sa vie certainement exposées de manière dangereuse à des aléas, et ce, depuis plus d’un (1) mois.

Depuis le début de la crise sécuritaire que traverse le Mali, l’enlèvement et la séquestration d’une personnalité nationale de cette envergure est unique et sans précédent. La zone dans laquelle a été enlevée Monsieur Soumaïla Cissé, est un secteur où opèrent habituellement des djihadistes affiliés à l’Etat Islamique, faisant ainsi craindre légitimement le pire à tout moment.

La situation qui est la sienne ne peut laisser aucune personne, éprise de paix et de justice indifférente.

Par conséquent, nous, amis et sympathisants de l’Honorable CISSE, résidant au Burkina Faso, appelons vivement à sa libération rapide et sollicitons auprès des Très Hautes Autorités, notamment le Président du Faso, Monsieur Roch Marc Christian KABORE, le Président de la République du Mali, Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Sa Majesté le Mogho Naaba Baongo, une forte implication et toute forme d’appuis et de soutiens.

Ont Signé :

1) Almamy GAMBI, Opérateur économique ;
2) Bruno SANOGO, Fonctionnaire, Commission de l’UEMOA ;
3) Abdoulaye KONE, retraité, Commission de l’UEMOA ;
4) Mme Diakité Aiché DIARRA, Opératrice économique ;
5) Souleymane DIARRA, Fonctionnaire, Commission de l’UEMOA ;
6) Mamadou BALAYIRA, Opérateur Economique ;
7) Lassana TOGOLA, Enseignant ;
8) Hawa LY, Fonctionnaire, Commission de l’UEMOA ;
9) Ahmadou SANKARE, Spécialiste en communication ;
10) Aly D. COULIBALY, Fonctionnaire Commission de UEMOA ;
11) Ibrahima KARAMBE, Fonctionnaire, Commission de l’UEMOA ;
12) Hamet KONTE, opérateur économique ;
13) Aiché DIOMBELE, journaliste ;
14) Assa SECK, Opératrice économique ;
15) Diadié CISSE, Fonctionnaire Liptako Gourma ;
16) Fatoumata DIARRA, Agent de santé ;
17) Yacouba DIARRA, Opérateur économique ;
18) Mme Bah Kadiatou THIAM, Opératrice économique ;
19) Roberto Alexandre VIERA, Fonctionnaire Commission de UEMOA ;
20) Claude I. DOSSOU, Fonctionnaire Commission de UEMOA ;
21) Bonfils Yao KOKO, Fonctionnaire Commission de UEMOA ;
22) Oumar DICKO, artisan ;
23) Issa ZONOU, Enseignant ;
24) Penda TEME, Opératrice économique ;
25) Kadiatou TOURE, Fonctionnaire, Commission de l’UEMOA ;
26) Youssouf MAIGA, Expert ADEA ;
27) Issouf MAIGA, Fonctionnaire, Commission de l’UEMOA ;
28) Salaoudine MAIGA, Opérateur économique ;
29) Boubacar SIBY, retraité, Commission de l’UEMOA ;
30) Adama SANGARE, Fonctionnaire Liptako Gourma ;
31) Gaoussou FOFANA, Opérateur économique ;
32) Houbeidala MAIGA, Opérateur économique ;
33) Oumar sanogo, Fonctionnaire, Commission de l’UEMOA ;
34) Mohamed YATTARA ; Agent administratif ;

35) Cheibata, Professeur Artisan

wakatsera