Malijet.co

Euro-obligations : Le Ghana a attiré une forte demande lors de l’ émission

Le Ghana a attiré une forte demande pour une émission de dette en devises fortes, levant 3 milliards de dollars lors d’une enchère euro-obligataire que le gouvernement a déclaré mercredi être cinq fois sursouscrite.

Il a vendu 1,25 milliard de dollars d’obligations à sept ans avec un coupon de 6,375% lors de la vente de mardi, ainsi que 1 milliard de dollars d’obligations à 15 ans avec un coupon de 7,875% et 750 millions de dollars en obligation d’une durée de 41 ans avec un coupon de 8,875%.

Le dette d’une durée de 41 ans est l’obligation la plus longue pour un pays africain, a déclaré le gouvernement dans un communiqué.

Simon Quijano-Evans, économiste en chef chez Gemcorp Capital LLP à Londres, a qualifié la vente de «vote de confiance clair du marché … même si les ratios de trésorerie semblent élevés parmi les fonds».

La vente devrait encourager le gouvernement à poursuivre les réformes à l’approche des élections présidentielles prévues pour le quatrième trimestre, a-t-il déclaré.

Les liquidités abondantes sur les marchés financiers et les taux d’intérêt historiquement bas parmi les principales banques centrales du monde entier ont entraîné une baisse des coûts d’emprunt sur de nombreux marchés émergents.

L’encours obligataire en dollars du Ghana venant à échéance en 2051 rapporte actuellement un peu plus de 8,6%.

Le communiqué du gouvernement a cité le ministre des Finances, Ken Ofori Atta, disant que la baisse des rendements de la dette reflétait une prime de risque réduite en raison de l’amélioration des conditions économiques au Ghana, qui produit du pétrole, du cacao et de l’or.

La nation ouest-africaine a connu une certaine stabilité économique depuis la conclusion d’un programme de prêts sur trois ans du Fonds monétaire international l’an dernier, bien que le gouvernement s’attende à ce que la croissance économique ralentisse et que le déficit budgétaire augmente en 2020

intellivoire

Vous allez aimer lire ces articles

Une réunion d’urgence des ministres de la Santé de la CEDEAO à l’hôtel Sheraton sur la prévention de l’épidémie Coronavirus

Afrique du Sud: le président maintient son idée de créer une «smart city»

Emmanuel Macron prépare le sommet Afrique-France de juin prochain

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct