Malijet.co

Gabon/Coup d’Etat manqué: Voici ce que risque les putschistes selon le Procureur général

Le procureur général du Gabon affirme que les auteurs du coup d’État manqué arrêtés risquent la prison à vie en vertu du code pénal gabonais.

Olivier N’Zahou a déclaré mercredi soir que six individus avaient organisé la tentative de coup d’Etat, dont un militaire qui était en service à la station et qui a accepté de rejoindre le mouvement au moment de la tentative. Un autre membre de la Garde républicaine s’est joint à eux. Il a révélé que deux ont été tués et les quatre autres ont été arrêtés.

Cette information modifie des déclarations faites plus tôt cette semaine selon lesquelles huit d’entre eux ont été arrêtés.

N’Zahou a aussi affirmé que malgré les tentatives de reddition pacifique, les militaires putschistes ont ouvert le feu sur les forces de sécurité. Lundi, les militaires avaient appelé les jeunes à les aider à « restaurer la démocratie » dans ce pays riche en pétrole.

Le parti au pouvoir a déclaré que le président Ali Bongo Ondimba, malade depuis plus de deux mois, sera bientôt de retour au pays.

Afrikmag

Vous allez aimer lire ces articles

Tchad: 23 morts dans une attaque de Boko Haram contre l’armée tchadienne

Côte d’Ivoire : la rencontre entre Laurent Gbagbo et Affi N’Guessan avortée

Hommage à Bernard B. Dadié UN MONUMENT DE LA LITTÉRATURE AFRICAINE

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct