Le PDG du groupe bancaire devrait être entendu en qualité de témoin par le juge d’instruction chargé de l’affaire opposant BGFIbank à Alfred Bongo Ondimba au sujet de la « disparition » de 1,5 milliard de F CFA du compte de l’étude notariale du fils de l’ancien président gabonais.

Le PDG de BGFIBank, Henri-Claude Oyima, a été convoqué devant la juge d’instruction chargée de l’affaire opposant le groupe bancaire à Alfred Bongo Ondimba. Selon nos sources, Oyima doit être entendu en tant que témoin dans la semaine du 15 juillet pour s’expliquer sur la disparition de 1,5 milliard de F CFA du compte de l’étude notariale du fils d’Omar Bongo…Lire la suite sur jeuneafrique.com