Malijet.co

GEOPOLITIQUE: Quand la survie de l’Occident se joue en Afrique

Les gens ne comprennent pas ce qui se joue actuellement sur le plan géopolitique en Afrique. Les Occidentaux blancs dominants se sentent menacés et savent que la fin de leur hégémonie est proche ; c’est pour cela que l’on voit toutes les élucubrations de l’Occident dans le monde.

Il y a deux choses qui font la force des peuples dans le monde : le nombre et l’espace. Le nombre, parce que quoi que l’on dise, c’est la population qui fait la force d’un peuple et les pays dits du nord prennent conscience qu’ils deviennent de plus en plus minoritaires sur terre et que les pays dits du sud seront largement majoritaires dans les prochaines décennies.

L’espace, parce que les pays dits du sud sont ceux qui possèdent les espaces avec les matières premières de la planète dont les pays dits du nord ont besoin pour survivre.

En effet, les pays du nord n’ont qu’un seul moyen de survivre, c’est de s’imposer par la force en faisant la guerre. C’est ce qui explique toutes les agitations que vous voyez actuellement dans le monde. Les USA sont dans la merde parce qu’ils ont compris que des pays comme la Chine, la Russie, l’Inde, la Corée du nord ne vont plus jamais se soumettre à eux et que ce sont des pays qui cultivent leur indépendance économique et  militaire.

Pour l’Iran, pour ceux qui l’ignore, je vous assure que les USA ne vont jamais faire la guerre à l’Iran, c’est une guerre qu’ils ne pourront jamais gagner et qui sera mille fois pire que celle de la guerre en Irak en 2003 et dont nous observons encore le fiasco en ce moment.

L’Afrique va compter 2 milliards d’âmes en 2050 et plus de la moitié seront des jeunes. Pendant ce temps, la population des ”Blancs dominants européens” diminue. Cela rend l’Occident dingue et ne vous étonnez pas qu’ils provoquent encore des guerres chez nous. Des gens en France parlent de grand remplacement, mais en fait ce sont des idiots. Ils devraient parler de grande rectification car les peuples qui ont été opprimés reprennent leur place.

Kass Doumbia

SourceLe Démocrate

Vous allez aimer lire ces articles

Sommet de Pau : La position de Macron n’a pas varié d’un iota

Législatives 2020: pourquoi l’opposition refuse de les cautionner? ( Par Cellou Dalein Diallo )

Niger: l’attaque de Chinagoder, symbole de la montée en puissance de l’EIGS

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct