Hamed Bakayoko : “l’opposition a pris de petits militaires pour leur demander de faire un coup d’Etat”

Le premier ministre ivoirien, Hamed Bakayoko accuse l’opposition de vouloir tenter de renverser le président Alassane Ouattara par coup d’Etat.

 

« Ils ont pris de petits militaires pour leur demander de se soulever, de faire un coup d’Etat, mais ils ont dit on ne fait rien, on est avec ADO (Alassane Ouattara) », a dit M. Hamed Bakayoko, soutenant que « c’est pourquoi, ils ont essayé de créer un comité de transition ».

Pour le ministre de défense et chef du gouvernement, cette transition est la preuve qu’ils « préparaient un coup d’Etat » contre le président Alassane Ouattara élu dans les urnes.

A l’en croire, « ils ont échoué » parce que Alassane Ouattara a la « baraka » (bénédiction en langue malinké) du peuple »,  la « bénédiction » des Ivoiriens et son soutien. L’opposition a créé la frayeur au point que plusieurs compatriotes ont fait partir leur famille à l’étranger « tellement ils avaient peur ».

M. Hamed Bakayoko s’exprimait devant des milliers de femmes et sympathisants du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), sur le terrain de football du Parc des sports de Treicville, dans le Sud d’Abidjan.

Vous allez aimer lire ces articles

« Ali Bongo Ondimba est sans doute le dirigeant qui aura le plus fortement marqué l’Histoire de la CEEAC », Évariste Ndayishimiye

Vaccin contre le coronavirus : L’OMS anticipe et fait une demande aux pays africains

22ème anniversaire de la disparition de Feu SM Hassan II : Un hommage au Roi unificateur

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct