Malijet.co

Ils refusent d’organiser un mariage de lesbiennes en Afrique du Sud

Les propriétaires d’un espace dédié au mariage ont refusé d’accueillir un couple de lesbiennes en Afrique du Sud.

Un groupe de pression religieux en Afrique du Sud a soutenu les propriétaires d’un lieu destiné à des mariages après qu’ils ont refusé d’accueillir la célébration du mariage d’un couple de même sexe.

Michael Swain de Freedom of Religion South Africa, qui représente Beloftebos Wedding Venue dans la province du Cap-Ouest, a fait valoir que les propriétaires avaient le droit de refuser le couple selon leurs convictions religieuses.

Megan Watling et Sasha-Lee Heekes ont déclaré que leurs droits avaient été violés et qu’ils se sentaient déçus et le cœur brisé par cette décision.

“L’orientation sexuelle n’est pas un choix, mon seul choix est de vivre authentiquement et d’aimer mon âme sœur”, a déclaré Sasha-Lee Heekes sur le site d’information EWN News.

Le couple s’était renseigné sur l’organisation d’une fête en avril en ces lieux mais a reçu une réponse la semaine dernière les renvoyant au site web de Beloftebos, qui expose les convictions des propriétaires sur les relations entre personnes de même sexe, rapporte EWN News.

Les propriétaires ont été confrontés à une polémique en 2017 pour avoir refusé d’organiser le mariage homosexuel d’un couple américain.

Les partisans de Mme Waiting et de Mme Heekes sur les médias sociaux ont lancé une pétition en ligne pour obtenir l’intervention de la Commission sud-africaine des droits de l’homme (SAHRC).

Les relations entre personnes de même sexe sont légales en Afrique du Sud et protégées par la constitution.

Le pays a été le premier en Afrique à protéger les personnes contre la discrimination en raison de leur orientation sexuelle.

BBC

Vous allez aimer lire ces articles

Niger : la sécurité en Afrique de l’Ouest au centre d’un colloque international

Burkina Faso : un gendarme tué dans une attaque terroriste dans le Sahel

TCHAD Bahr El Ghazel Cantonnâts : Le général Djiddi Saleh Kedellaye déchu de son titre de chef de canton Iryaa.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct