Malijet.co

Ivanka Trump: La fille de Trump planifie une visite en Côte d’Ivoire

La conseillère de la Maison Blanche, Ivanka Trump, planifie un voyage en Afrique pour promouvoir une initiative mondiale pour les femmes qu’elle dirige.

La fille du président Donald Trump se rendra en Ethiopie et en Côte d’Ivoire pendant quatre jours ce mois-ci. La Maison Blanche a annoncé mercredi que son calendrier comprendrait un sommet sur l’autonomisation économique des femmes en Côte d’Ivoire, ainsi que des visites de sites et des réunions avec des dirigeants politiques, des cadres et des femmes entrepreneurs des deux pays.

Elle sera accompagnée de Mark Green, administrateur de l’Agence américaine pour le développement international. David Bohigian, président par intérim de la Overseas Private Investment Corporation (OPIC), et Kristalina Georgieva, présidente par intérim du Groupe de la Banque mondiale, qui accueille le sommet

 

L’OPIC fournit des prêts, des garanties de prêt et une assurance contre les risques politiques, finançant des projets couvrant plusieurs continents et tous les secteurs.

 

Ce sera la première visite d’Ivanka Trump en Afrique depuis que la Maison Blanche a lancé l’Initiative des femmes pour le développement et la prospérité dans le monde, en février. Dans une déclaration à l’Associated Press, elle a déclaré qu’elle était « excitée de voyager en Afrique » pour faire avancer les efforts.

 

Georgieva a déclaré dans un communiqué que l’autonomisation économique « peut aider à libérer l’énorme potentiel des femmes entrepreneurs pour la création d’emplois et la croissance économique, en particulier en Afrique ».

 

L’initiative implique le département d’État, le Conseil de sécurité nationale et d’autres agences américaines. Elle vise à coordonner les programmes en cours et à en développer de nouveaux pour aider les femmes dans la formation professionnelle, l’aide financière, les réformes juridiques ou réglementaires et d’autres domaines.

Ivanka Trump a déclaré que l’objectif était d’autonomiser économiquement 50 millions de femmes dans les pays en développement d’ici 2025.

 

L’USIDAID, qui a initialement mis en place un fonds de 50 millions de dollars, utilise des dollars déjà budgétés. La proposition de budget du président pour 2020 demande 100 millions de dollars pour cette initiative, qui sera également soutenue par des programmes du gouvernement et des investissements privés. Le plan de dépenses de la Maison Blanche réduirait le financement global de la diplomatie et du développement.

 

Ivanka Trump a fait de l’autonomisation économique des femmes une pièce maîtresse de son portefeuille à la Maison Blanche. Elle a effectué un certain nombre de voyages internationaux axés sur ces questions, notamment au Japon et en Inde. Son voyage en Afrique fait suite à une visite de cinq jours que la première dame, Melania Trump. Melania a effectué sa visite l’année dernière dans le but de protéger les enfants.

 

À l’instar de la première dame, les efforts d’Ivanka Trump pourraient être compliqués par le président, qui avait été critiqué l’année dernière après la révélation de ses propos  sur les « pays de merde » en Afrique et dans d’autres régions .

intellivoire

Vous allez aimer lire ces articles

Trente-neuf corps découverts dans un camion près de Londres, le chauffeur arrêté

L’Activiste Keba Diallo sur la mort de l’ancien président libyen : « Kadhafi a été tué parce qu’il se battait pour l’Afrique et son peuple »

Intervention militaire de la Turquie en Syrie : Les précisions de l’ambassadeur Murat Mustafa Onart

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct