Kabako : Deux Semaines Après Le Mariage, L’imam Découvre Que Sa Femme Est Un Homme

Un imam ougandais a été suspendu pour avoir lié sans le savoir le nœud nuptial à un autre homme, rapporte Daily Monitor.

Le cheikh Mohammed Mutumba, l’imam de la mosquée Kyampisi Masjid Noor dans le district de Kayunga, a été suspendu alors que les enquêtes sur l’incident choquant commençaient.

Selon le régional Kadhi Sheikh Abdul Noor Kakande, la décision de suspendre l’homme de 27 ans vise à préserver l’intégrité de la foi. .

Il y a quinze jours, Mutumba a échangé des vœux avec son «épouse» Mme Swabullah Nabukeera après une rencontre à la mosquée de Kyampisi.

Cependant, deux semaines après le début de leur union, le couple ne serait pas devenu intime, la «mariée» affirmant qu’elle avait ses règles.

C’est pendant la période d’attente que le voisin de l’Imam a accusé sa nouvelle épouse de sauter par-dessus un mur séparant leurs maisons et de voler des vêtements et un téléviseur.

L’affaire a été signalée à la police. Selon le responsable des enquêtes criminelles du district de Kayunga, Isaac Mugera, Nabukeera portait un hijab et des sandales lors de son arrestation.

«C’est quand une policière l’a fouillé que le suspect avait empilé des vêtements dans le soutien-gorge pour tromper qu’il s’agissait de seins. Lors de nouvelles recherches, nous avons découvert que le suspect avait des organes génitaux masculins », a déclaré Mugera.

 

Au cours des interrogatoires, Nabukeera a révélé que son vrai nom était Richard Tumushabe et qu’il avait dupé Mutumba afin d’obtenir son argent. Il a été accusé d’usurpation d’identité, de vol et d’obtention de biens sous de faux prétextes.

Nuuru Nabukeera, la tante présumée de Tumushabe, a également été arrêtée et a admis que Mutumba avait payé la dot, dont deux chèvres, deux sacs de sucre, un carton de sel et un Coran.

Elle a affirmé qu’elle ne savait pas que sa «nièce» était un homme car elle l’a connu alors qu’il était déjà adulte.

 

Source: xibaaru

Vous allez aimer lire ces articles

LUTTE CONTRE LE TERRORISME AU SAHEL : UNE OPERATION CONJOINTE DE L’ULRI1 MALIENNE DE GOSSI ACCOMPAGNÉE DES MARSOUINS PARACHUTISTES DU GTD BRUNO

BRAQUAGE AUX HALLES DE BAMAKO PAR DEUX INDIVIDUS, HIER : PLUSIEURS MILLIONS EMPORTES ET 3 BLESSES GRAVES DONT LE GARDIEN

MUHAMMADU BUHARI TRÈS REMONTE APRES LE BRIEFING DU MÉDIATEUR DE LA CEDEAO, GOODLUCK JONATHAN, SUR LE MALI : « La priorité des militaires devrait être de sécuriser leur pays plutôt que de conserver le pouvoir »

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct