Lancement d’une Conférence régionale sur l’amélioration de la productivité de l’eau dans l’agriculture (FAO)

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), a tenu dans la capitale tunisienne une Conférence régionale sur l’amélioration de la productivité de l’eau dans l’agriculture, lancée et inaugurée.

Les discussions entre des experts et décideurs ont porté sur la rareté de l’eau ainsi que de sa productivité dans l’agriculture au sein de la région du Proche-Orient et de l’Afrique du Nord,.

Il s’agit de la première activité régionale pour la mise en place d’une plateforme collaborative en matière de productivité de l’eau, dans le cadre de l’Initiative régionale sur la rareté de l’eau au Proche-Orient et en Afrique du Nord.

Des chercheurs, des jeunes innovateurs et des décideurs politiques se sont focalisés, dans un forum scientifique déclenché ce mercredi, sur l’état des lieux de la productivité de l’eau dans la région outre les enjeux et défis avant d’explorer les solutions disponibles.

« Les projections montrent que la fréquence des sécheresses pourrait augmenter de 20 à 60% d’ici la fin du siècle par rapport aux niveaux actuels (…) aucune autre région n’a été aussi touchée par la désertification que la région du Proche-Orient et de l’Afrique du Nord », a déclaré Philippe Ankers, coordinateur du Bureau sous-régional de la FAO pour l’Afrique du Nord, en marge de cette conférence.

D’après M. Ankers, il faudra agir assez rapidement « pour relever le triple défi de la gestion durable de l’eau, du changement climatique, de la sécurité alimentaire et de la nutrition ».

Par la même occasion, il a appelé les experts, décideurs politiques et jeunes innovateurs « à contribuer efficacement dans la façon dont nous utilisons l’eau à court, moyen et long terme, en espérant que la plateforme collaborative créée par la FAO puisse faciliter ce processus ».

D’après le Bureau sous-régional de la FAO pour l’Afrique du Nord, cette conférence est appuyée par le projet régional baptisé « Mise en œuvre de l’agenda 2030 pour l’efficacité, la productivité et la durabilité de l’eau dans la région du Proche-Orient et de l’Afrique du Nord », lequel est financé par l’Agence suédoise de coopération internationale pour le développement (SIDA).

A travers cet événement d’envergure régionale, les experts auront l’opportunité de débattre de la manière dont l’amélioration de la productivité de l’eau serait en mesure de booster la durabilité dans le secteur agricole et la croissance économique, et comment tout cela contribuerait au maintien de la stabilité sociale et à la protection de l’environnement dans les zones rurales et urbaines.

Innocente Nice

Vous allez aimer lire ces articles

Une attaque fait une vingtaine de victimes au Burkina Faso

Promotion des femmes au sein du groupe United Bank For Africa (UBA) : Mme Hacko Rokia Koné, une valeur sûre pour conduire désormais la destinée de UBA-Mali

Le Roi Mohammed VI à l’occasion de la fête du trône 2020 dans le contexte de la pandémie de covid-19 : “Environ 120 milliards de dirhams seront injectés dans l’économie nationale, soit l’équivalent de 11 % du PIB

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct