Le Président Bazoum assiste à la 4ème conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’agence panafricaine de la grande muraille verte

Niamey, 2 déc (ANP)- Le Président de la République du Niger Mohamed Bazoum a pris part, ce jeudi 2 Décembre 2021, à  la 4ème  session ordinaire de la conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement (CCEG) de l’agence panafricaine de la grande muraille verte (APGMV).

Cette réunion de haut niveau qui s’est tenue en visio-conférence a permis aux participants de faire le point sur l’état de mise en œuvre de l’Initiative et de mesurer la mobilisation sur le financement de la grande muraille verte grâce aux investissements internes et externes ainsi que de l’apport de sources innovantes pour la concrétisation de ce vaste projet.

La cérémonie inaugurale a été ponctuée de diverses allocutions et messages, notamment celle de Moussa Faki Mahamat, Président de la Commission de l’Union Africaine (UA), de Mme. Aminata J. Mohammed, Vice-Secrétaire Générale de l’ONU ainsi que le message  d’Emmanuel Macron, Président de la République française et Président du « One Planet Summit », et enfin l’allocution de Mohamed Ould El-Ghazaouani, Président en Exercice de l’APGMV qui a donné  le coup d’envoi des travaux de cette 4è Session.

La CCEG se réunit en session ordinaire (Sommet) tous les deux (2) ans dans un des Etats membres désigné par la CCEG ou au pays du siège de l’Agence. La Session est toujours précédée d’une Session ministérielle préparatoire, elle-même précédée d’un conclave d’experts, rappelle-t-on.

Le Président en exercice de la CCEG est par la même occasion désigné par le Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement pour un mandat de deux (2) ans, indique-t-on.

Pour rappel, l’Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte (APGMV) est l’émanation de la volonté politique des Chefs d’Etat et de Gouvernement des 11 pays fondateurs, Burkina Faso, Djibouti, Erythrée, Ethiopie, Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, Sénégal, Soudan et Tchad, créée le créée le 17 juin 2010 à N’Djamena au Tchad, sous l’égide de l’Union Africaine et de la CEN-SAD.

Elle fait suite à l’Initiative de la Grande Muraille Verte (IGMV) prise lors du 7ème Sommet de la CEN-SAD des 1er et 2 juin 2005 à Ouagadougou (Burkina Faso) endossée en 2007 par l’Union Africaine en Initiative Grande Muraille Verte pour le Sahara et le Sahel.

Ce projet écologique ambitionne de relier Dakar à Djibouti, à travers la restauration et la gestion durable des terres dans l’espace Saharo-sahélien de 7800 km de long et 15 de large, devant relier 11 pays, soit un espace de 400 millions d’habitants.

MSB/AS/ANP 0026 Décembre 2021

Vous allez aimer lire ces articles

Guinée : Les autorités interdisent les manifestations politiques

Manifestation contre la présence militaire française : Le Tchad entre dans la danse

Guinée: la junte interdit les manifestations politiques

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct