Malijet.co

Le président chinois rencontre la délégation des “Sages universels”

Le président chinois Xi Jinping a rencontré lundi la délégation des “Sages universels”, une ONG regroupant des personnalités reconnues, et dirigée par Mary Robinson, ancienne présidente de l’Irlande, au Grand Palais du Peuple à Beijing.

Au cours de la rencontre, M. Xi a indiqué que le monde faisait face actuellement à des changements sans précédent, alors que les perspectives de la coopération internationale, ainsi que les solutions aux défis mondiaux et le futur de la société humaine amenaient à s’appuyer sur la pensée d’un plus grand nombre de personnes clairvoyantes.

“Nous encourageons à cultiver la conscience d’une communauté de destin pour l’humanité, tout en bâtissant et en prenant soin de notre planète commune”, a déclaré M. Xi, ajoutant que tous les pays assumaient une responsabilité face au futur de l’humanité.

Il a noté que la Chine avait toujours poursuivi une bonne approche de la justice et des intérêts en mettant la justice avant les intérêts, tout en offrant des aides désintéressées aux pays africains au moment elle était encore appauvrie.

L’initiative “la Ceinture et la Route” proposée par la Chine vise “le bénéfice mutuel et la coopération gagnant-gagnant avec tous les pays”, a affirmé M. Xi.

Il est important d’assurer une continuité à l’actuel processus multilatéral et une pérennité aux acquis, a noté M. Xi, réitérant l’engagement de la Chine dans le maintien du régime de non prolifération nucléaire internationale et le renforcement de la coopération internationale sur le changement climatique et d’autres calendriers multilatéraux.

“La Chine maintient depuis toujours une attitude ouverte face à la réforme des institutions multilatérales”, a indiqué M. Xi, soulignant que la réforme devait être abordée par tous les pays concernés et répondait aux préoccupations légitimes de toutes les parties selon les règlements universellement reconnus, afin de servir les intérêts communs de la majorité des pays.

L’initiative “la Ceinture et la Route” proposée par la Chine constitue une contribution majeure au multilatéralisme et à la coopération internationale, a précisé M. Xi, ajoutant que la Chine et les autres pays participants avaient maintenu le principe de consultation et de coopération pour des bénéfices communs au cours des cinq dernières années et avaient créé de nouveaux modes de coopération.

M. Xi a souligné que les grands pays devaient assumer des responsabilités spéciales, alors que la Chine s’est engagée à promouvoir la coordination entre les grands pays et espérait voir une harmonie entre ces pays.

Considérant les relations sino-américaines comme les relations bilatérales les plus importantes dans le monde, M. Xi a exprimé son espoir de voir les Etats-Unis donner satisfaction à la Chine, gérer les divergences et élargir la coopération et promouvoir conjointement les relations sino-américaines sur la base de la coordination, de la coopération et de la stabilité, afin d’apporter au monde des éléments plus stables et plus prévisibles.

Cette année marque le 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine. Il s’agit du choix du peuple chinois d’adhérer à la direction du Parti communiste chinois (PCC), selon M. Xi.

Le PCC a dirigé le peuple chinois dans des efforts inlassables, tout en obtenant des résultats remarquables dans plusieurs domaines, a indiqué M. Xi, ajoutant que la Chine avait maintenu l’amélioration de sa voie de développement et déployé des efforts continus pour la réalisation des objectifs des “deux centenaires”.

“Le fait que la Chine gère bien ses propres affaires constitue une contribution au monde”, a indiqué M. Xi.

Mary Robinson, Ban Ki-moon, vice-président adjoint, ancien secrétaire général des Nations unies et ancien président du Forum de Boao pour l’Asie, et Ernesto Zedillo, ancien président mexicain, ont également prononcé un discours au nom des “Sages universels”.

Ils ont exprimé leurs félicitations pour le 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine et les réussites de la Chine en matière de développement économique et social.

La Chine a joué un rôle responsable et constructif à un moment critique où le multilatéralisme fait face à des défis,ont-ils noté, ajoutant que la Chine avait toujours adhéré aux objectifs et aux principes de la Charte de l’ONU et participé à la cause de la paix et du développement en Afrique.

Yang Jiechi, membre du Bureau politique du Comité central du PCC et chef du Bureau pour les Affaires extérieures du Comité central du PCC, a également rencontré lundi la délégation.

   1

Source: Maliactu.info

Vous allez aimer lire ces articles

Afric’ actu : Algérie, fin du puzzle ?

Décès d’Ousmane Tanor Dieng, figure de la vie politique sénégalaise

Création de la monnaie unique de la CEDEAO à l’horizon 2020 Difficile unanimité entre ” la flexibilité ” et “le taux de change fixe ” avec l’Euro

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct