Le président de la Commission de l’UA appelle le Zimbabwe à résoudre la crise politique dans un cadre légal

L’Union africaine (UA) a appelé les parties prenantes au Zimbabwe à régler l’impasse politique que connaît actuellement le pays dans le respect de la Constitution du pays.

president sud africian jacob zuma

Le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, a déclaré mercredi dans un communiqué que l’UA suivait de près les développements au Zimbabwe suite à la prise de pouvoir par l’armée mercredi matin.

“J’appelle toutes les parties prenantes à résoudre la situation actuelle en conformité avec la Constitution du Zimbabwe et avec les mécanismes concernés de l’Union africaine, y compris la Charte africaine sur la démocratie, les élections et la gouvernance”, a dit M. Mahamat.

Il a souligné que la crise actuelle devrait être résolue d’une manière qui favorise la démocratie, les droits humains et le développement socio-économique du pays.

Il a également exprimé l’engagement de l’UA à travailler avec la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) pour assurer une résolution pacifique de la crise.

Le président sud-africain Jacob Zuma, s’exprimant au nom de la SADC, a publié un communiqué témoignant de la grave préoccupation de ce bloc sur la situation politique au Zimbabwe, et appelé le gouvernement et l’armée du Zimbabwe à résoudre de manière amicale cette crise politique.

M. Zuma a dépêché mercredi un diplomate à Harare, ville frappée par les troubles, pour y mener des discussions avec l’armée et avec le président zimbabwéen Robert Mugabe, qui serait selon les reportages assigné à résidence.

Vous allez aimer lire ces articles

Des interrogations après la mort de 15 soldats dans des attaques au Faso

RDC/ONU : Chronique d’un désamour

Le président Macky Sall en visite au Mali lundi prochain

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct