Malijet.co

Litige foncier entre IBK et Me Thiam: Ce qui n’a pas été dit

Scandale: IBK cité dans une affaire de terrain à Dakar. 1200 m2 qu’il aurait acquit en 2014 aux Almadies (quartier residentiel de Dakar)

Me Moussa Bocar Thiam a accusé l’ancien Directeur des domaines Mamour Diallo et le Président Malien Ibrahim Boubacar Keïta d’être à l’origine de la démolition par la DSCOS des constructions qu’il a érigées sur un site aux Almadies, en menaçant de les poursuivre devant la justice.

Dans ses explication, l’avocat et maire de Ourossogui soutient qu’il a acquis le bail d’un certain Babacar Ndiaye, lequel avait été autorisé d’occuper la parcelle « par acte administratif N°60 bis du D.Dk/ADD du 1er décembre 1993 ». Il ajoute que par un autre acte administratif du 1er aout 2010, ce dernier lui ‘a cédé, les droits, peines et soins sur ladite parcelle et « cette décision a été enregistrée par le chef du bureau de recouvrement de Ngor Almadies sous le numéro 199VE IV F 29 CASE 199 ».

L’ex responsable socialiste qui a rejoint l’Apr au lendemain de la présidentielle de 2019 n’a pas tout dit dans cette affaire.

Il nous revient d’une source sûre que Me Thiam avait introduit le 09 novembre 2017 une demande de régularisation de bail du lot n°15 (ex lot n° 29) distraire du TF 7661/NGA.

Cependant lors de sa séance du 14 avril 2016, la Commission de contrôle des opérations domaniales (Ccod) avait donné un avis favorable à la demande de régulation au sieur Ibrahima Ndao sur ledit bail d’une superficie de 689m2. Avant de l’approuver le 03 juillet 2017.

Ainsi, par lettre n°1373 DID /DD/CSN GA du 05 mars 2018, le chef du bureau des Domaines Ngor Almadies avait envoyé des observations à Monsieur Thiam qui sollicitait l’annulation du bail de Monsieur Ndao qui avait cédé son droit à la SCI FAMA.
Entre temps, le 24 avril 2018 plus exactement, le Bureau des Domaines a reçu la notification d’attribution n°283 /MEF/DGID/DRD du 16 décembre 2014 sur le lot d’une superficie de 1300M2 à distraire du TF 7661 /NGA avec instruction de procéder à l’établissement immédiat du bail. Ce qui a été approuvé le 27 avril 2018 par le ministre du Budget.
« C’est au moment de l’implantation que le Bureau du Cadastre de Ngor Alamadie a fait état de la superposition des deux beaux sur le même site » et « par lettre n° 2612/DID/DD/CSFNGA du 07 mai 2018, l’affaire a été porté la connaissance du Directeur des Domaines. Sur la plainte de Monsieur Thiam une enquête a été diligentée par la Dscos qui, en présence de tous les éléments fournis par le bureau des Domaines, a procédé la démolition des impenses réalisées irrégulièrement par une dame sur le site », apprend-on.

« Les impenses réalisée sur le site par Monsieur Thiam et Tandian (Baba, Ndlr) sur le site avaient été détruite par la DSCOS en mars 2018. Monsieur Thiam soutient sans en avoir apporté la preuve que le terrain lui avait été cédé par Monsieur Mbaye Ndiaye COSAPD, ce qui est contredit par le rapport de la CCOD (affaire n°260) du 12 octobre 2000..», note la source.

Source: rewmi.com

Vous allez aimer lire ces articles

Le secrétaire général de l’ONU appelle à ne pas saper la paix et la stabilité en Guinée

Niger: Sublime et Visionnaire, le Président ISSOUFOU Mahamadou en roue libre pour le prochain Prix Nobel de la Paix 2020

Lutte contre la corruption: le CJKC de Kati identifie ses cibles

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct