Malijet.co

L’ONU demande au monde d’investir $29 millards dans

Un nombre record de 168 millions de personnes à travers le monde aura besoin d’aide humanitaire et de protection en 2020; les conflits prolongés, les phénomènes climatiques extrêmes, et l’effondrement de certaines économies ont poussé des millions de personnes aux limites de la survie; les organisations humanitaires présentent aujourd’hui leurs plans de réponse et ce qu’il en coûtera.

Les Nations Unies, en collaboration avec des centaines d’organisations humanitaires non-gouvernementales, présentent aujourd’hui l’aperçu global de leurs plans pour aider 109 millions de personnes parmi les plus vulnérables, qui se retrouvent prises dans des crises humanitaires à travers le monde.

L’Aperçu de la situation humanitaire mondiale (GHO) 2020 est présenté simultanément dans cinq villes – Genève, Berlin, Bruxelles, Londres et Washington DC.

Une personne sur 45 sur cette planète a urgemment besoin de nourriture, d’abri, de soins médicaux, d’éducation d’urgence, de protection ou de toute autre aide basique. La communauté humanitaire mondiale est prête à apporter son aide et compte sur la générosité continue de la communauté internationale pour aider à sauver plus de vies et diminuer la souffrance humaine dans des crises s’étendant à 53 pays de l’Afghanistan à la Zambie.

“Chaque jour, les Nations Unies et ses partenaires apportent une aide vitale à des millions de personnes à travers le monde, “ a dit le Secrétaire général António Guterres dans un message aux donateurs. “Je vous encourage à nous aider à relever les défis humanitaires qui nous attendent en 2020”.

Le nombre de personnes ayant besoin d’aide humanitaire de manière globale a augmenté de 22 millions depuis l’année dernière, à chiffres comparables. Les principaux éléments responsables de cette augmentation sont les conflits violents et prolongés, les phénomènes climatiques extrêmes associés au changement climatiques et des économies sous-performantes. Les plans décrits dans le GHO 2020 visent à aider 109 millions de personnes vulnérables. Le total des financements requis se chiffre à près de $29 milliards.

“La vérité brutale est que 2020 sera difficile pour des millions de personnes. La bonne nouvelle est que la réponse humanitaire s’améliore, est plus efficace et plus rapide pour atteindre les plus vulnérables, y compris les femmes, les enfants et les personnes en situation de handicap a dit le Coordonnateur des secours d’urgence Mark Lowcock en lançant le GHO 2020 à Genève.

“Dans les crises humanitaires, je continue à être impressionné par la détermination des personnes à reconstruire leurs vies et je suis encouragé par leur espoir pour un future meilleur“.

“Aujourd’hui, nous avons formulé un plan pour aider ceux qui en ont le plus besoin. Toutefois, il ne fonctionnera que si chacun continue d’apporter sa contribution. Le changement climatique, les conflits, et l’instabilité économique sont en train de dévaster des millions de vies. Ensemble nous devons nous lever, faire face, et nous battre.”

Les donateurs internationaux ont fourni une aide financière croissante d’année en année aux appels inter-agences, mais les besoins continuent de dépasser le financement reçu.

En 2019, plus de personnes que prévu ont eu besoin d’aide, principalement à cause des conflits et des catastrophes naturelles. Les donateurs ont généreusement contribué à hauteur de $16 milliards aux appels inter-agences entre janvier et novembre 2019, un montant record. Les acteurs humanitaires ont pu atteindre 64% des personnes ciblées à traves des plans de réponses humanitaires dans 22 pays pour lesquels des données étaient disponibles.

Le GHO 2020 est disponible en ligne: http://unocha.org/GHO2020

L’Apercu de la situation humanitaire mondiale 2020 est basé sur les plans de réponses humanitaire en Afghanistan, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, République centrafricaine, Tchad, République démocratique du Congo, Ethiopie, Haïti, Irak, Libye, Mali, Myanmar, Niger, Nigéria,Territoire palestinien occupé, Somalie, Soudan du Sud, Soudan, Syrie, Ukraine, Venezuela and Yémen.

D’autres types de plans inter-agences sont également inclus pour le Bangladesh, RDP Corée et le Venezuela/régional.

Le GHO comprend aussi les plans de réponses régionaux pour les réfugiés pour le Burundi, la République démocratique du Congo, le Nigéria, le Soudan du Sud et la Syrie.

Distribué par APO Group pour Office for Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA).

Source: africanews

Vous allez aimer lire ces articles

Arrivé aux USA, affaibli et amaigri, Wattao souffrirait d’un diabète.

Le bien nommé nouveau Président algérien est rejeté par le peuple

Discours de Félix Tshisekedi : « Si nous l’accompagnons dans cette vision, ce pays va égaler d’autres États dans le monde » (Julien Paluku)

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct