Malijet.co

Mali : MÉDIAS ET SYNDICALISME : La Fij-Afrique pour une meilleure implication des jeunes et des femmes

Pour accompagner l’émergence des médias numériques et promouvoir la vie syndicale dans ce secteur, l’Union des journalistes indépendants du Togo (Ujit) en collaboration avec la Fédération internationale de journalistes section Afrique (Fij-Afrique), a organisé à Lomé un atelier régional sur l’organisation dans les médias numériques, la réforme syndicale et le recrutement de jeunes.

L’atelier ouvert le mardi 5 novembre 2019, a enregistré la participation d’une dizaine de journalistes militants des organisations membres de la Fij-Afrique. En plus des journalistes du Togo, il y a ceux venus du Sénégal, du Burkina Faso, du Benin, du Mali, de la Côte d’Ivoire et de la Guinée Conakry.

Selon Sokhna Dia, représentante de la Fij-Afrique, la rencontre de deux jours avait pour objectif de renforcer les syndicats pour pouvoir recruter de jeunes journalistes et s’adapter à l’évolution des structures économiques du secteur. « Nous devons être en mesure de convaincre la majorité́ des jeunes journalistes qui entrent dans la profession que les syndicats et le syndicalisme en général sont toujours d’actualité́, qu’ils peuvent améliorer leurs droits et leurs conditions de travail et que le syndicalisme ne nuit pas à leurs perspectives de carrière« , a-t-elle lancé, appelant le journaliste syndicaliste à lutter contre les idées négatives des militants antisyndicaux, dont le seul intérêt est de maximiser les profits en versant des salaires misérables et en exploitant les journalistes et les travailleurs des médias.

Patricia Adjisseku, secrétaire générale de l’UJIT, a salué l’organisation de cet atelier au Togo. Elle explique que le numérique occupe aujourd’hui une place importante dans les médias avec le développement de l’internet, des réseaux sociaux et la prolifération des téléphones androïdes.

Au cours de la formation, il y a eu des présentations et des débats sur les défis sécuritaires et éthiques dans les médias numériques, les législations régissant l’utilisation d’internet en Afrique de l’Ouest francophone, etc. C’était aussi un espace d’échange et de partage entre les participants sur les politiques de recrutement des jeunes et leur implication dans les instances de décision de même que dans les espaces des structures des syndicats.

La Fédération internationale des journalistes (FIJ) est la voix mondiale des journalistes. Fondée en 1926 à Paris, c’est la plus grande organisation de journalistes au monde, représentant 600 000 professionnels des médias dans 187 syndicats et associations dans plus de 140 pays.

S.I.K

Source: Mali Tribune

Vous allez aimer lire ces articles

Eau, hygiène et assainissement : WaterAid s’engage pour un départ sain

Algérie: le premier procès pour corruption d’anciens dirigeants s’ouvre à Alger

Kayes : La lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent au centre des débats

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct