Il y a quelques semaines, le président français, Emmanuel Macron, a fait une déclaration hasardeuse à l’endroit des Chefs d’Etat du « G5 Sahel », pays en proie à des attaques répétés de groupes terroristes. Et, comme s’il voulait confirmer sa nature de populiste qui court derrière toute occasion de sortir ce marginal de son anonymat, le chef du micro-parti politique ivoirien, lider, s’est cru légitime à répondre au président français. Il aurait pourtant été plus inspiré à laisser les analystes se livrer à cet exercice. Mais quel non ! mamadou koulibaly (tout en minuscule par mépris), alias madou, a voulu jouer l’intéressant.

Mais qu’a répondu le populiste en manque de popularité mamadou koulibaly en réaction aux propos du président français? Faisons l’économie de ses autres fanfaronnades et incongruités pour nous intéresser à deux points : la douloureuse histoire entre l’Afrique et l’Europe (traite négrière et colonisation), puis sans qu’on y comprenne trop le lien, l’agrégé ivoirien passe au dénomination de certains lieux publics et ouvrages d’Abidjan, dont certaines portent le nom de célèbres Français. Sur ce point, je voudrais répliquer à l’inculte mamadou koulibaly (le traité d’inculte ce n’est pas une injure mais un constat), qu’il y a des lieux publics en Occident et même en France, qui portent des noms de célébrités d’ailleurs (Voir Photos d’illustration). Mais là où mamadou koulibaly se montre démagogue et donc malhonnête c’est quand il exprime son étonnement et sa colère devant le constat que des noms de lieux et ouvrages en Côte d’Ivoire portent toujours des noms de célèbres français. Pendant 10 ans, mamadou koulibaly a été au cœur du pouvoir gbagbo et N°2 du régime, et il n’a jamais pris l’initiative de faire changer les noms de lieux et ouvrages baptisés en souvenir de certaines personnalités françaises. Et il y en a qui s’étonnent de ce que je n’éprouve que du mépris pour ce genre de démagogues.

Sur le rappel historique, si on s’en tient au discours de l’agrégé en économie pas forcément intelligent, l’Afrique devrait demander des comptes à Emmanuel Macron pour des crimes de la traite négrière et de la colonisation perpétrés par ses ancêtres. Le fort du populiste c’est d’être dans des raisonnements simplistes, mais presque jamais réfléchis. Rappelons à mamadou koulibaly que jusqu’à sa défaite à Waterloo (Angleterre) Napoléon Bonaparte aura mené des guerres dans toute l’Europe jusqu’en Russie. De 1792 à 1815, ces batailles et les massacres qui les ont souvent accompagné ont fait entre 3,5 et 6,5 millions de morts selon différentes sources historiques. Si ces peuples d’Europe devraient demander des comptes aux Français actuels, l’Union Européenne n’existerait pas.
Plus proche, chez nous en Afrique, Almamy Samory Touré a affamé les Senoufos à Sikasso (Mali) ; massacré par milliers des populations dans l’empire du Wassoulous, déporté des centaines de Peuls vers ce qu’on appelle aujourd’hui la région de Sikasso, à qui l’ont a même interdit l’usage de leur langue. Même s’ils ont réussi à conserver leurs patronymes peuls, les Peuls du Wassoulou ne parlent plus le Peul, depuis Samory Touré. Je ne vois pas où serait la justice si les descendants des peuples conquis par Samory Touré devraient demander des comptes à tous ceux qui portent le patronyme Touré. Il n’y aurait de même aucune justice si tous les peuples d’Afrique Australe se réunissaient pour réclamer réparation aux zoulous pour les massacres de Chaka Zoulou. Je ne vois pas en quoi les Bamilékés d’aujourd’hui seraient intelligents s’ils Saïd Mbombo Penda tenaient rigueur pour les massacres de ses ancêtres rois Bamouns sur les Bamilékés chassés des plaines arides vers les collines où ils s’entassent aujourd’hui.
S’il était imprégné de l’histoire de l’Afrique qu’il prétend tant défendre, madou koulibaly saurait que ses lointains ancêtres, natifs de Ségou au Mali, Biton Mamary Coulibaly et son père Kaladjan Coulibaly était de redoutables guerriers qui ont souvent laissé désolation derrière eux, de Djéné à Tombouctou, de Sikasso à Khorogo, etc. Il ne viendrait à l’esprit d’aucun être sensé d’exiger des explications pour ces faits de l’histoire à mamadou coulibaly, à Amadou Gon Coulibaly ou à tout autre lointain descendant de ces rois Bambara.

Si c’est un simple journaliste qui doit rappeler ces faits de l’histoire et ces questions de bon sens à un agrégé, il y a de quoi demander à certains de nos supers diplômés de rester confiner dans leur domaine de spécialisation. Mais le problème avec notre mamadou koulibaly, agrégé en économie, c’est qu’il n’est pas non plus une lumière dans ce domaine. Depuis qu’il réalise des vidéos pour dénoncer le CFA, celui qui se souvient de son idée de génie pour remplacer cette monnaie est un extraterrestre. Que des slogans vides, dans la pure tradition de tous les populistes. Très théorique, il n’a jamais convaincu dans sa propre famille politique, d’où le refus de gbagbo de lui confier le super « Ministère de l’Economie, des Finances, du Budget et du Plan » qu’il a en vain demandé.

Source: Page facebook de Saïd Penda