Marché des adjudications sur les guichets d’appels d’offres : la Bceao applique un taux fixe de 2,50%

La Banque centrale des états de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) passe à la vitesse supérieure pour contrer les effets du coronavirus. En effet, dans un avis on apprend que dans le cadre de la mise en œuvre des mesures prises par l’institut d’émission le 21 mars 2020, en vue de contrer les impacts négatifs de la pandémie du Covid-19 sur le système bancaire et assurer le financement de l’activité économique dans l’Union, la Banque Centrale a décidé d’organiser, à compter du 27 mars 2020, les adjudications sur ses guichets d’appel d’offres au taux fixe de 2,50%, son plus faible taux d’intervention.

 

Selon la Bceao , cette opération vise à fournir aux banques les ressources nécessaires à moindre coût, en vue de conforter leur liquidité et leur permettre de maintenir et d’accroître les crédits à l’économie, à des taux plus bas, notamment en faveur des entreprises et des Etats membres de l’UEMOA.

Il est donc attendu des banques qu’elles répercutent cette baisse du coût de leurs ressources sur les taux d’intérêt des crédits à la clientèle, particulièrement dans le cadre des réaménagements des crédits aux entreprises résidentes affectées par la pandémie et qui rencontrent des difficultés à assurer le paiement de leurs échéances.

La Banque Centrale réaffirme sa détermination à prendre toutes autres mesures qui s’avéreraient nécessaires, dans le cadre de sa mission, pour contrer les effets néfastes de la pandémie du Covid-19 sur les économies de l’Union.

Oumar Nourou

LEJECOM

Vous allez aimer lire ces articles

Session parlementaire de la CEDEAO : Le budget 2021 et le plan stratégique au menu des discussions

Maroc : La Légion du mérite décernée au Roi Mohammed VI

L’Afrique subsaharienne francophone demeure la locomotive de la croissance africaine

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct