Maroc : la libération d’un pédophile koweïtien crée la polémique

Au Maroc, la libération d’un ressortissant koweïtien accusé de pédophilie a fini de créer la polémique.

C’est une vague de contestations et d’indignation qui a été déclenchée suite à la libération d’un ressortissant koweïtien, alors qu’il est accusé de pédophilie. Selon les journaux marocains, notamment Bladi, pour avoir payé une caution de 30 000 dirhams, le mis en cause a bénéficié d’une libération provisoire. Laquelle libération aurait soulevé une vive polémique au royaume.

Toujours selon la presse de ce pays d’Afrique du Nord, l’Association marocaine des droits humains (AMDH) a dit son indignation, dénonçant le traitement de cette affaire. Elle a, dans un communiqué, déploré le fait que « la confiscation du document de voyage du mis en cause n’a été effective que le 30 janvier, après que sa libération ait été fortement contestée ».

Il s’agit d’un ressortissant koweïtien, âgé de 44 ans, qui aurait abusé d’une adolescente de 14 ans. Les faits auraient eu lieu dans un appartement. Alors que le mis en cause plaide le consentement de la victime moyennant un somme de 3 600 dirhams, la fillette, pour sa part, confie avoir été enfermée dans le coffre de la voiture du Koweïtien qui l’a traînée jusqu’à cet appartement pour ensuite abuser d’elle.

Afrik

Vous allez aimer lire ces articles

Pierre Buyoya revient sur sa ‘’ condamnation à perpétuité dans l’assassinat ‘’ de l’ancien président Burundais Melchior Ndadaye: » Je suis innocent, je vais laver mon honneur… «

Forces armées d’Afrique francophone: découvrez le top 10 des puissances militaires

Message de condoléances du Président Bah N’DAW suite au décès de l’ancien président nigérien, Mamadou TANDJA.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct