Malijet.co

Menacé de poursuites judiciaires en Afrique du Sud, Bain nomme un Monsieur risques pour l’Afrique

Norman Mbazima, le président délégué du géant minier britannique AngloAmerican, aux trente-trois mines en Afrique australe, dont trente en Afrique du Sud, est nommé à la tête d’un conseil de surveillance pour l’Afrique créé par Bain & Company.

Ce conseil interne aura pour mission d’évaluer les risques associés aux missions que conduira le cabinet de conseil sur le continent africain et à l’évaluation des profils de ses potentiels nouveaux clients. Objectif : éviter de réitérer la mise en cause publique dont le cabinet avait fait l’objet en Afrique du Sud en 2018 lorsque ses services rendus en 2015 à l’agence sud-africaine de perception des revenus de l’État (SARS) avaient été jugés inexacts et inappliqués. Au point que le cabinet a annoncé le remboursement des honoraires perçus et le renouvellement du management local. Insuffisant pour Edward Kieswetter, le nouveau directeur exécutif de SARS depuis mai, qui a annoncé dans la presse sud-africaine que plusieurs agences gouvernementales travaillaient à des suites judiciaires à l’encontre de Bain.

Source: consultor

Vous allez aimer lire ces articles

L’Activiste Keba Diallo sur la mort de l’ancien président libyen : « Kadhafi a été tué parce qu’il se battait pour l’Afrique et son peuple »

Congo Brazzaville: Décès de Maman Louise ONGAGNA, mère du prisonnier politique, le Général Jean Marie Mokoko

S.E. Ali Bongo Ondimba reçoit le ministre de l’emploi et celui des affaires étrangères

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct