« Meurtres de Dabou ont été causés par des milices de Soro » (PR ivoirien)

Le président ivoirien Alassane Ouattara a déclaré que les récents meurtres dans le district de Dabou ont été causés par des milices engagées par Guillaume Soro.

«J’ai demandé une enquête sur ces événements», a déclaré Ouattara au Journal du Dimanche.

«Apparemment, des gens de l’extérieur de la ville, des miliciens, ont été mobilisés par Guillaume Soro pour créer le désordre et montrer que la Côte d’Ivoire était en feu et dans le sang. Nous avons envoyé la police et une section de l’armée pour nettoyer la zone »

Le premier producteur mondial de cacao se dirige vers une élection présidentielle tendue le 31 octobre. L’opposition appelle au boycott du scrutin pour protester contre la candidature d’Ouattara pour un autre mandat, qu’elle juge inconstitutionnelle. Ouattara a suspendu sa campagne électorale vendredi à la suite du décès soudain du ministre de l’Administration territoriale Sidiki Diakité, qui avait joué un rôle central dans l’organisation du scrutin.

Au moins seize personnes ont été tuées dans le district de Dabou, à environ 50 kilomètres de la capitale économique Abidjan. Un communiqué du gouvernement samedi dernier a mis en cause une campagne de désobéissance civile lancée par l’opposition.

Ouattara a déclaré au journal français que l’objectif de l’opposition était de lancer un «coup d’État» et a ajouté qu’il n’était pas prêt à faire plus de concessions aux opposants. «Je pense qu’ils ne veulent pas se rendre aux élections. Ils parient sur une situation extraordinaire, un coup de force », a-t-il déclaré. Il a dit que Soro serait emprisonné.

Rappelons que plus de 50 individus ont été interpellés du 20 au 21 octobre 2020 , a rapporté la gendarmerie nationale sur sa page Facebook ce vendredi 23 octobre.
Suite à ces interpellations, il a été retrouvé en leur possessions des armes blanches et à feu, des bars de fer et des bouts de bois avec lesquels ils ont opéré.
Le bilan de la saisie s’élève à:
⁃ 06 armes à feu,
⁃ 40 armes blanches dont 25 machettes, 8 couteaux de cuisine, 3 lances, 3 haches, 2 couteaux de saigneurs, 2 piques et des gourdins.
⁃ Des gourdins
⁃ un lot de des gris-gris
⁃ 08 téléphones ont également été saisis

intellivoire

Vous allez aimer lire ces articles

Présidentielle au Burkina Faso: faute de consensus, le CDP ne déposera pas de recours

Tchad: les victimes des atrocités du régime de Hissène Habré se souviennent

SOMMET VIRTUEL G5-SAHEL-UNION EUROPÉENNE : L’ALLEGEMENT DE LA DETTE  DES PAYS  AFRICAINS FACE A LA CRISE DU COVID-19  ENVISAGE

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct