Malijet.co

MOUSSA BOCAR THIAM ACCUSE MACKY ET IBK

‘ C’est le président du Mali, Ibrahima Boubacar Keita (Ibk) à qui Macky Sall a donné un bail sur mon titre il y a maintenant 6 mois qui, est à l’origine de cette démolition”- Les précisions Me Thiam après la démolition de sa maison

La maison Me Moussa Bocar Thiam sise au Almadie est entrain d’être détruis par des agents de la direction de la surveillance et de la conservation des sols (Dscos). Contacté par  Seneplus, Me Moussa Bocar Thiam qui est actuellement en France confirme l’information.Il soutient que  ” C’est le président du Mali, Ibrahima Boubacar Keita (Ibk) à qui Macky Sall a donné un bail sur mon titre il y a maintenant  6 mois qui, est à l’origine de cette démolition” . Il précise aussi qu’il  avait fait opposition en saisissant le doyen des juges pour faux et usage de faux..

Le maire de  Ourossogui qui n’a pas manqué de nous envoyer une copie de la conservation de la proprieté foncière précise que le président IBK ne saurait avoir un bail là où il a établi des peines et soins. ” IBK ne saurait avoir un bail pour une propiété dont je détiens des actes administratifs enregistrés aux impôts et domaines. Ils font du forcing” a-til martelé.

Toutefois, MeThiam  renseigne que le directeur de la Dscos agit sans mandat et même IBK n’a pas encore de bail inscrit..

En dessous le message qu’il aurait envoyé au directeur de la Dscos tout en précisant qu’il ne renonce à aucun droit et prie ce dernier de se conformer à la loi.

Bonsoir DG, je constate que vous poursuivez l’expulsion des occupants de mon chef, alors que :

1- IBK ne vous a pas mandaté

2- aucun état de droit réel n’est versé au dossier

3- le doyen des juges à rendu le 7/08/19 une ordonnance de consignation payée au trésor

4- j’ai formé opposition inscrit sur l’état de droit réel

5- j’ai un acte de cession enregistré et les droits payés

6- plusieurs baux délivrés sur le lot sont faux car aucun CCOD ne s’est réuni

7- IBK n’a aucune décision de justice d’expulsion à ce jour

En somme, la Dscos est incompétente à agir dans cette affaire privée.

J’en ai saisi le procureur général qui lui même a saisi le procureur. Je ne renonce à aucun droit vous prie de vous conformer à la loi. Seule la justice peut autoriser une quelconque expulsion ce qui est impossible en l’état du dossier. Me Moussa Bocar THIAM.

Source: seneplus.com

Vous allez aimer lire ces articles

Sommet de Sotchi: les pays africains sur lesquels s’appuie la stratégie russe

Jean-Yves Le Drian attendu au Cameroun pour une visite de deux jours

Gambie : l’ex-numéro 2 de Yahya Jammeh admet des « responsabilités » dans les exactions commises par l’ancien régime

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct