Malijet.co

Pour faciliter les procédures de voyage : Le Maroc supprime la “fiche de police” que les voyageurs devaient remplir

Les internautes marocains saluent avec humour la fin de ce “fichu bout de papier qui a empoisonné la vie de millions de voyageurs.”

C’est la fin d’une époque. À partir du lundi 16 septembre dernier, les voyageurs à destination du Maroc n’auront plus à remplir la fameuse “fiche de police” avant de passer les contrôles. “Cette mesure, concernera, dans un premier temps, les postes-frontière terrestres et aériens, à savoir, les aéroports et les points frontaliers terrestres”, explique une “source sécuritaire” à l’agence de presse MAP. Le nouveau système informatisé de gestion des postes-frontière permet la lecture numérique des passeports (comme la détection des documents falsifiés) et pourra directement les informations personnelles dans les bases de données. Une mesure qui, selon la même source, “s’inscrit dans le cadre des efforts des services de sécurité visant à faciliter les procédures de voyage et à fluidifier davantage le passage au niveau des postes-frontière, outre la réduction du temps de contrôle”.

Pour les nostalgiques de la fiche, elle restera en revanche en vigueur dans les ports durant une période supplémentaire de près de deux mois, dans l’attente de la mise en place d’une plateforme informatique à bord des navires.

“Décision historique”

La nouvelle a été accueillie avec bonheur (et humour) par les internautes marocains. Car en plus d’être peu écologiques, ces formulaires s’étaient peu à peu transformés en casse-tête pour les passagers. Si certains se réjouissent de la fin d’un symbole d’une bureaucratie vieillissante, d’autres sont soulagés à l’idée de ne plus avoir à demander désespérément un stylo auprès de voyageurs compréhensifs, certes, mais très pressés.

Source: Aujourd’hui Mali

 

Vous allez aimer lire ces articles

Niger: Sublime et Visionnaire, le Président ISSOUFOU Mahamadou en roue libre pour le prochain Prix Nobel de la Paix 2020

Niono : « difficile pour une femme d’avoir une terre cultivable»

Kagame à Bangui: Touadéra veut s’inspirer du modèle rwandais

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct