Malijet.co

TCHAD IGE : L’inspection générale d’État encore épinglée pour non-respect de procédure.

Usurpation de titre, chantage, arnaque, banditisme organisé, bicéphalisme, confusion, défiance. C’est la devise de l’IGE.

Par décret 2069/PR/2015 Idriss Déby lui-même a interdit aux membres de l’IGE d’exercer toute autre activité politique ou privée, à défaut ils seront exposés à des sanctions administratives ou judiciaires.

Mais l’impossible vient de se passer le bouffon qui est Zen Bada a pris Abakar Moussa qui est un inspecteur d’état et il est allé l’installer comme SG régional du MPS de Hadjer-Lamis. Comment peut-on interpréter cela si ce n’est un défi à Deby lui-même. Il piétine ainsi les textes de Deby.

Dans ce cas vaut mieux dissoudre l’inspection générale d’État et laisser le pays sans une institution de contrôle, et attribuer ce rôle à un autre organe.

Où est passé le fameux Zagolo ? Il devait être le premier à savoir l’existence d’un décret pareil.

De grâce, il faut que tous les Tchadiens prennent conscience du respect des textes de la République et aider à la bonne marche de ce pays qui nous appartient.

Correspondance particulière

Tchadanthropus-tribune

Vous allez aimer lire ces articles

Tchad: les élections législatives pourront-elles se tenir à la date prévue?

Kenya : 250 000 ménages supplémentaires dans 14 comtés seront électrifiés au solaire

Afrique : les Etats-Unis à la quête du temps perdu

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct