Thomas Sankara: nouveau rebondissement dans l’affaire de son assassinat

Un nouveau rebondissement vient d’être observé dans l’affaire Thomas Sankara. D’après les médias locaux, le procès de l’assassinat de l’ex- dirigeant du Burkinabé Thomas Sankara a été confié à un tribunal militaire.

Avec ce nouveau rebondissement, la famille du père de la révolution burkinabé espère vivement voir le procès se tenir sur la mort de ce dernier. L’on se souvient qu’en février dernier, une reconstitution des faits sur le tragique évènement avait eu lieu sur la place du crime, précisément au siège du Conseil National de la révolution.

De son vivant, la notoriété de Thomas Sankara s’étendait au delà des frontières du Burkina et faisait écho dans toute la région ouest africaine. Rappelons que Sankara accède au pouvoir par un coup d’Etat en 1983. Et quatre ans plus tard il fut assassiné par un commando, à l’occasion d’un putsch, commandité par son ami d’autrefois, Blaise Compaoré.

Au cours du règne de Blaise Compaoré, la mort de Thomas Sankara était devenue un sujet tabou. Alors que Blaise Compaoré est actuellement exilé en Côte d’Ivoire suite à l’insurrection qui l’avait contraint à quitter le pouvoir en 2014.

Après une relance de cette affaire judiciaire, le président déchu avait fait l’objet d’un mandat d’arrêt.

Par ailleurs, 23 autres personnes ainsi que le général Diendéré sont aussi poursuivis par la justice pour  « attentat à la sûreté de l’État, assassinat, faux en écritures et recel de cadavres ».

Source: Alwihda

Vous allez aimer lire ces articles

Présidentielle ivoirienne: Fatou Bensouda «préoccupée» par les violences préélectorales appelle à la retenue

Cameroun : le gouvernement réconforte les victimes de l’attaque de Kumba

Présidentielle : la Guinée sur la corde raide

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct