Togo: vers une levée de l’immunité parlementaire Gabriel Agbéyomé Kodjo

Le candidat Gabriel Agbéyomé Kodjo, arrivé deuxième lors du scrutin présidentiel du 22 février, continue de clamer qu’il est le vainqueur du scrutin et le gouvernement ne compte pas le laisser faire. Le procureur a saisi depuis mardi le Parlement pour la levée de son immunité parlementaire. La séance plénière de l’Assemblée nationale prévue ce vendredi 13 mars a été reportée sine die.

Avec notre correspondant à Lomé, Peter Sassou Dogbé

Mercredi pendant que Mgr Phillipe Kpodzro, l’archevêque émérite de Lomé animait une conférence de presse au domicile de son candidat à la présidentielle du 22 février les forces de l’ordre ont encerclé le domicile de Gabriel Agbéyomé Kodjo.

Mrg Philippe Kpodzro a dû passer la nuit de mercredi à jeudi chez Agbéyomé Kodjo. Mais les choses ne semblent pas s’arrêter là.

Le procureur de la République a saisi mardi l’Assemblée nationale pour faits de troubles aggravés à l’ordre public, dénonciations calomnieuses et atteintes à la sûreté intérieure du pays contre Gabriel Agbéyomé Kodjo.

Une plénière était prévue ce vendredi pour se prononcer sur la levée de l’immunité parlementaire de Gabriel Agbéyomé Kodjo. Mais la séance plénière de l’Assemblée nationale a été reportée sine die.

RFI

Vous allez aimer lire ces articles

Afrique: Règlementation des nouveaux produits du tabac – Quand la science fait ses preuves

Achat du coton en Afrique de l’Ouest:Le Bénin, seul pays à reconduire les prix de la campagne écoulée

Baccalauréat au Maroc : Le Prince héritier Moulay El Hassan décroche son diplôme avec la mention “Très bien”

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct