Transition politique: la nouvelle instance intronisée au Soudan

Au Soudan, c’est pas à pas que l’on avance vers un pouvoir civil. Après la signature samedi de l’accord qualifié d’historique entre militaires et contestation, le général Abdel Fattah al-Burhane, a prêté serment comme président du nouveau Conseil souverain ce 21 août 2019 à Khartoum. Il va être aux manettes du Conseil pendant 21 mois avant de céder la place à un civil pour le reste des 39 mois de transition prévus par l’accord.

Cette prise de pouvoir va être suivie de la nomination d’un Premier ministre de consensus ce mercredi selon les termes de l’accord.

Le Conseil souverain remplace le « Conseil militaire de transition », au pouvoir depuis la destitution du président Omar el-Béchir, le 11 avril 2019. A noter que depuis trois décennies, le pays a été uniquement dirigé par  des militaires.

Source: journaldumali

Vous allez aimer lire ces articles

Flux financier illicite : l’Afrique perd chaque année près de 88,6 milliards de dollars

Uemoa : la BCEAO table sur une croissance de 1,3%

Embalo, le pied de nez à la CEDEAO

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct