Malijet.co

Une croissance modérée, mais stable, du secteur des assurances

Les primes émises dans les douze principaux pays de la Fédération des sociétés d’assurances de droit national africaines (Fanaf) ont atteint 1 177 milliards de F CFA (1,8 milliard d’euros) en 2018. Elles sont en hausse de 6,4 % en un an (JA no 3036).

C’est un rythme de progression inférieur à la moyenne annuelle de 7,58 % depuis 2009. Mais c’est la troisième année d’affilée de hausse du rythme de croissance des primes dans la zone après une demi-douzaine d’années d’évolution en dents de scie, avec des épisodes de hausse à deux chiffres suivis de cycles bas. « Par rapport à 2017, les marchés ont, dans leur quasi-totalité, perdu des parts, sauf la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Burkina, le Bénin, le Mali et le Niger », souligne la fédération. Le secteur reste dominé par l’assurance non-vie (56,9 % des primes, contre une moyenne de 32,3 % en Afrique).

JA

Vous allez aimer lire ces articles

ALMOUSTRAT : hausse du prix du gas-oil dans le cercle

Le chef de l’Union africaine défend l’OMS contre les critiques de Trump

Réhabilitation de l’axe routier Kati-Didièni : LA COUCHE DE BASE RÉALISÉE

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct