Une vingtaine de soldats tués dans une nouvelle attaque

Au moins une vingtaine de militaires ont été tués lundi lors d’une nouvelle attaque dans le nord du Burkina Faso.

L’attaque a eu lieu dans la nuit dernière. Des hommes armés non identifiés à motos et en véhicules ont pris d’assaut le détachement militaire de Koutoukou, situé à environ 70 km de Djibo, dans la province du Soum.

Des sources sécuritaires jointes par VOA Afrique parlent d’au moins 24 morts, une dizaine de disparus, selon nos sources 12 à 17 manquent à l’appel. On compte aussi de nombreux blessés. Des armes du détachement ont été emportées par les assaillants.

C’est le plus lourd bilan dans l’attaque d’un détachement militaire dans le nord Burkina. Une quarantaine d’assaillants, à bord de véhicule pick-up et de motos, avaient attaqué le poste militaire de Nassoumbou, situé à une trentaine de kilomètres du Mali en décembre 2016, faisant 12 morts.

La semaine dernière 3 policiers ont été tués dans une embuscade sur l’axe Djibo Mentao.

Source: voaafrique

Vous allez aimer lire ces articles

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara envisage un report de l’élection présidentielle

Inadmissible, le Président algérien prend le Mali pour une terre promise (Par Farid Mnebhi)

Le chef religieux malien Bouyé Haïdara dit “apprécier” la qualité des relations ancestrales unissant le Maroc et le Mali

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct