Malijet.co

Violences à Gaza: La Turquie et l’Afrique du Sud ont rappelé leurs ambassadeurs en Israël

GAZA – La Turquie et l’Afrique du Sud ont rappelé leurs ambassadeurs en Israël suite à l’escalade de violences à Gaza lundi 14 mai, lors de manifestations contre le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem, tandis que la Belgique a convoqué l’ambassadeur d’Israël pour partager son indignation. Autant de réactions et de sanctions lourdes visant à condamner les violences perpétrées par les soldats israéliens sur les Palestiniens, portant le bilan à 60 morts et 2400 blessés, dont 1350 par balle, faisant de cette journée la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis la guerre de 2014.

Palestinian demonstrators run for cover during a protest against U.S. embassy move to Jerusalem and ahead of the 70th anniversary of Nakba, at the Israel-Gaza border in the southern Gaza Strip May 14, 2018. REUTERS/Ibraheem Abu Mustafa

“Ce qu’Israël a fait est un génocide. Je condamne ce drame humanitaire, ce génocide, d’où qu’il vienne, d’Israël ou d’Amérique”, avait déclaré hier le président Recep Tayyip Erdogan en visite à Londres et lors d’un discours retransmis à la télévision, ajoutant qu’Israël sème “le terrorisme d’Etat”.

“Erdogan est parmi les grands supporters du Hamas et il ne fait aucun doute qu’il comprend parfaitement le terrorisme et les massacres. Je suggère qu’il ne nous donne pas de leçons de morale”, a rétorqué le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

La Turquie a, de ce fait, rappelé mardi ses ambassadeurs en Israël et à Washington et demandé à l’ambassadeur de l’État israélien à Ankara de quitter le pays, assurant qu’il serait “approprié” pour lui de retourner dans le sien “pour un moment”. Le président turc a, de plus, décrété trois jours de deuil national en solidarité avec le peuple palestinien.

Selon l’AFP, l’Afrique du Sud a également décidé, mardi, de rappeler son ambassadeur en Israël. “Les victimes étaient en train de participer à des manifestations pacifiques contre l’inauguration de l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem, qui constitue une provocation”, a estimé le gouvernement sud-africain dans un texte, qui condamne “l’agression violente des forces armées israéliennes”.

“En raison du caractère grave et aveugle de la dernière attaque israélienne, le gouvernement sud-africain a décidé de rappeler l’ambassadeur Sisa Ngombane avec effet immédiat”, a ainsi déclaré le ministre des Affaires étrangères.

Du côté des pays européens, la Belgique a fermement condamné les violences et heurts qui ont éclaté près de la frontière israélienne. “Je condamne cette violence, qui est une violence totalement inacceptable. J’aurai l’occasion ce soir de rencontrer le secrétaire général des Nations unies. Je vais plaider pour qu’il y ait une enquête internationale. Il ne peut pas y avoir d’impunité. Il y a des règles en droit international”, s’est exprimé le Premier ministre belge, Charles Michel.

Le ministre des Affaires étrangers belge, Didier Reynders, a annoncé convoquer l’ambassadeur d’Israël en Belgique, Simona Frankel suite à des propos qu’elle a tenu sur les victimes de la répression israélienne. “Entendre que toutes les personnes qui ont été tuées étaient des terroristes, cela dépasse l’entendement”, a déclaré Reynders.

La diplomate avait en effet déclaré, mardi martin, au micro de la radio RTBF: “Je regrette beaucoup pour chaque humain décédé même si ce sont des terroristes, 55 terroristes qui viennent près de la barrière pour essayer de passer sur le territoire israélien”. Simona Frankel charge le Hamas de toute responsabilité dans ces violences et ajoute que les tirs des soldats israéliens ne sont qu’un moyen pour Israël de se défendre. “Nous voulons protéger et défendre notre territoire et nos citoyens. Nous préférons recevoir des critiques que des condoléances plus tard”, a-t-elle fait savoir.

 

Source: huffpostmaghreb

Vous allez aimer lire ces articles

Procès du putsch manqué de 2015 au Burkina Faso : Les accusés devront attendre le 25 mai prochain

Transfert de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem : L’hécatombe dans la bande de Gaza

Le paradoxe des climatiseurs qui réchauffent la planète

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct