Malijet.co

Zimbabwe : Les survivants d’Idai restent dans des tentes alors que la saison des pluies approche

Plus de 700 personnes dans 170 ménages à Chimanimani, dont les maisons ont été détruites par le cyclone Idai en mars 2019, vivent toujours sous des tentes à l’approche de la saison des pluies. Si on leur donnait des logements, de l’argent ou du matériel, les habitants se déclaraient prêts à commencer à construire leurs propres maisons. Ils ont droit à des logements permanents.

Mais ils sont maintenant en mode panique, bien que l’administration provinciale affirme que les structures semi-permanentes, mieux que les tentes, devraient être prêtes bientôt.

Le cyclone Idai, l’un des cyclones les plus destructeurs jamais enregistrés dans l’océan Indien, s’est écrasé dans les districts de Chimanimani et de Chipinge, faisant de nombreux morts, laissant des centaines de personnes sans abri et détruisant des infrastructures valant un milliard de dollars.

Grâce à une aide rapide et immédiate du gouvernement et de sources privées, les sans-abri ont reçu des tentes dans les camps, ainsi que des fournitures de secours.

De nouvelles maisons ont été prévues sur des sites nouveaux et moins dangereux dans le district, mais la construction a été un peu lente, car la réparation des routes et des ponts a dû être prioritaire. Mais les autorités concernées feront tout le nécessaire pour que ce problème soit résolu au plus vite possible.

Vous allez aimer lire ces articles

Gabon: le fils d’Ali Bongo nommé coordinateur des affaires présidentielles

Classement des 50 banques en Afrique australe et dans l’océan Indien sous forte pression

Inondations en Afrique de l’Est : au moins 265 morts après plusieurs semaines de pluie

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct