Entre l’ex-commandant de la brigade des mœurs et les bars chinois, l’histoire se conte en termes de biens mal acquis ou d’argent indûment perçu. Maligne qu’elle est, Dame Kane a choisi de s’enrichir, non sur le dos de ses compatriotes détenteurs de bars (cela comporte beaucoup de risques à cause de leurs indiscrétions), mais sur celui des étrangers en l’occurrence les Chinois propriétaires de bars-restaurants à Bamako.

 

colonel ami kane controleur general police malienne boli mineur

 

Pour qui le sait, ces établissements sont fréquentés par des couples infidèles, des homosexuels et même certains de nos enfants mineurs en quête d’expérience. En ces endroits nauséabonds, Ami Kane continue à faire un prélèvement tout aussi répugnant. Pour qui sait qu’il s’agit d’une mère de famille ayant dépassé la soixantaine et accompli le pèlerinage à la Mecque (le Hadj). Doit-elle continuer à récupérer des pots-de-vin réunis tous les mois par des tenanciers de bars chinois à Bamako ?

En effet, selon nos sources, Dame Kane récupère tous les mois la somme de 7 millions de nos francs avec les Chinois. Cela n’est un secret pour personne, en tout cas, au sein de la police nationale où tout le monde sait combien Ami Kane s’est enrichie en entretenant un réseau français de trafic d’enfants et en confiant celui dit espagnol à son amant.

Toute chose qui écœure un de nos interlocuteurs qui s’adresse ainsi à elle : «Madame, si vous êtes Directrice parce que le Dg actuel a refusé que vous soyez Dpf (Directrice de la police des frontières, poste que vous convoitiez tant), il vous a quand même donné le poste de Dpj (direction de la police judiciaire). Allez-y doucement et ne vous accrochez plus au «compte-rendu» chinois qui, même s’il est illégal, revient à l’actuel commandant de la brigade des mœurs. Aussi, retenez-vous ! N’accusez pas à tort vos collègues qui vous sont restés loyaux, en les traitant d’être au service d’un tel ou autre. Faites un peu de discernement, tout le monde n’est pas votre ennemi».

Dans notre prochaine parution, nous parlerons des secrets qui entourent le matériel informatique enlevé par Ami Kane lors de sa passation à la brigade des mœurs. Un dossier explosif !

 

AB 

Source: Le Reporter