Malijet.co

Amazone de la semaine : Sirandou Diawara

Par les temps qui courent, les femmes sont de plus en plus attirées par l’entrepreneuriat et elles réussissent dans beaucoup de cas. Si certains évoquent l’entrepreneuriat comme étant inné, d’autres le voient davantage comme une discipline qui s’apprend et se comprend au fil du temps. Si le curseur se situe sans doute entre les deux, nous allons faire le portrait d’une femme visionnaire, fonceur, experte et leader naturelle, que nous avons nommé Sirandou Diawara.

La Franco-Malienne Sirandou est née en 1974. Après avoir fait ses études à Charenton puis à l’école supérieure d’architecture de Paris-la-Villette, elle crée en 2005 son cabinet d’architecture Soda Architecture. Elle fait ses premières armes de professionnelle à travers les cabinets européens, à Berlin puis à Paris avec notamment l’aménagement des berges de 4 communes des Yvelines. En 2005, elle s’est installée à mon compte en France. À partir de 2008, certains grands promoteurs hôteliers comme Azalaï lui ont fait appel pour rénover leurs différents hôtels. Depuis 2010, elle vit désormais à Bamako où elle est une architecte libérale et elle fait ses propres projets. Sirandou a donc créé sa société d’architecture à Bamako qui s’appelle « Soda ».

« Soda » signifie le seuil de la maison en langue bambara. Une maison ne se réduit pas à un bâtiment posé sur le sol. Il y a un dedans et un dehors. Il faut établir un rapport entre les deux, penser et aménager l’ensemble. « Soda architecture » est un cabinet d’architecture et de bâtiments techniques pluridisciplinaires, c’est l’union entre la démarche occidentale et africaine. Donc, un cabinet pluridisciplinaire aux compétences multiples. La présence internationale de « Soda architecture » est particulièrement soutenue en Afrique. Avec une équipe d’environ 12 collaborateurs à Bamako et des partenariats avec des cabinets d’architecture français. Le cabinet « Soda » regroupe non seulement des architectes, mais également des ingénieurs, des concepteurs et des consultants étrangers spécialisés.

De par son courage et sa rigueur dans le travail bien fait, Sirandou fait partie des rares femmes architectes au Mali. De nos jours, elle fait la fierté de toutes les femmes à l’intérieur du Mali et dans toute la diaspora.

 

Haoua Ouane

Source: Infosept

Vous allez aimer lire ces articles

Mali: Communiqué du Gouvernement sur les attaques meurtrières du vendredi 14 février 2020

Boua ni sogoma : Bonjour mon Président

Chronique : Qui des enseignants et de l’Etat ne veut pas la fin cette grève ?

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct