Disparition : L’hommage des expatriés à Cheick Amadou Barry

Quelques jours après le décès de notre confrère, Cheick Amadou Barry, à l’âge de 55 ans, les hommages continuent de pleuvoir. Les joueurs expatriés ne sont pas restés en marge et ont tenu à exprimer leur reconnaissance à l’homme qui animait la chronique des expatriés sur l’ORTM.

«La disparition de Cheick Amadou Barry laisse un grand vide qui sera difficile à combler. C’était notre papa à tous. Il donnait nos informations au peuple malien les lundis et vendredis dans l’émission Performance et à travers la chronique des expatriés. Nous prions pour le repos éternel de son âme», a déclaré Sékou Koïta sociétaire de Red Bull Salzbourg (Autriche).

Avant«Je me rappelle, en début d’année, Tonton Cheick Amadou est venu me voir en Autriche, il a passé quelques jours avec moi. J’ai vu en lui une bonne personne qui aimait son travail, son pays et également nous, les expatriés. Grâce à Cheick Amadou, j’ai remporté le trophée de révélation de l’année en football lors de la 4è nuit Aigle d’or. Je garde un bon souvenir de lui et j’avoue qu’il va beaucoup nous manquer», a ajouté l’international malien.

«Sa voix va nous manquer, a réagi Aly Mallé (Ascoli Calcio, D2 italienne). Toutes nos condoléances à sa famille, c’est avec beaucoup de tristesse que nous, joueurs expatriés, avons appris la disparition de Barry. Quand le Mali a remporté la CAN U17 en 2015 au Niger, il était avec nous et ce jour, il m’a dit : fiston, tu as de l’avenir, je vois en toi une future star. Si tu continues sur la même lancée, on ne tardera pas à parler de toi», a renchéri l’ancien joueur de l’AS Black star de Badalabougou, avant de conclure : «Je présente mes sincères condoléances, à sa famille, ses collègues et à l’ensemble de la presse sportive du Mali».

Le capitaine des Aigles, Hamari Traoré abonde dans le même sens. «Cheick Amadou Barry était quelqu’un de bien, il était comme un guide pour les expatriés, nous l’aimions beaucoup. Ça fait mal lorsqu’on perd quelqu’un de si cher. Je présente mes condoléances les plus attristées à sa famille et prie pour le repos de son âme», a dit le latéral de Rennes.
L’ancien attaquant du Stade malien Cheïbane Traoré qui évolue depuis deux ans en Arabie saoudite a également tenu à rendre hommage à notre défunt confrère. «Nous sommes attristées par la disparition de Cheick Amadou Barry.

Je me souviens toujours de ses émissions les lundis et les vendredis sur l’ORTM. Je ne ratais jamais ces deux émissions. C’est une grande voix de la radio qui nous quitte. Mais le timbre de sa voix va continuer à résonner dans les cœurs des joueurs expatriés. Que Dieu l’accueille dans son Paradis. Éternel. Amine. L’ensemble des expatriés présente leurs sincères condoléances à sa famille et à la presse sportive malienne», a exprimé Cheïbane Traoré.

Djènèba BAGAYOKO

Source: L’Essor

Vous allez aimer lire ces articles

MALI : des maliens maintenus en esclavage dans les plantations ivoiriennes

Insécurité grandissante dans la capitale : Arrestation d’un suspect dans la Compagnie de transport “Folona”

STABILISATION DU CENTRE : les radios de proximité équipées pour mieux jouer leur partition

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct