Malijet.co

Fatoumata Keita : Une poétesse pleine d’inspiration

La bibliographie de l’écrivaine malienne s’enrichie avec la dédicace d’un recueil de poème intitulé « Ce n’est jamais fini » en deux Tomes, couplé au lancement de sa nouvelle maison d’édition dénommée « Figuira Edition ». C’était, le mercredi 26 novembre 2019 à l’Institut Français de Bamako en présence de nombreux écrivains, enseignants étudiants, parents, collaborateurs et camarades de promotion d’école de la poétesse.

« Ce n’est jamais fini » qui est devenu le titre du tome I (82 pages). Car pour, l’auteure, après l’ombre, il y a la lumière. Elle raconte l’histoire d’un Homme qui perd sa femme, son âge très avancé ne lui laisse plus de chance de se remarier par conséquent réduit à la solitude le restant de sa vie. Une année plutard, ce même monsieur, qui se disait que tout était fini, se remarie à une canadienne, d’où le titre. « Ce n’est jamais fini », selon l’auteure Fatoumata Kéita, sont des livres d’espoir pour celui qui est dans le désespoir et qui trouve que tout est fini, que sa vie est finie. Pour Fatoumata Kéita, tant qu’un homme vit, sa vie n’est jamais finie. L’histoire du tome I de ses livres lui a été inspirée par l’histoire de Jean Yves Loup (un grand écrivain qui a publié plus de 40 livres) qui était plongé dans un grand désespoir après la perte de sa femme. Désespéré, il avait décroché avec la société car il disait que la vie était finie car elle tournait autour de sa femme qui est décédée. Après s’être remarié, Jean Yves Loup a retrouvé le bonheur de la vie et a recommencé. Le Tome II (95) est l’histoire d’un enfant en situation de handicap exclu de la société et du système scolaire. Pour l’écrivaine, le tome II est un cri de cœur pour encourager les femmes qui ont des enfants en situation de handicap.

« Ce n’est jamais fini » est donc une note d’espoir qui invite, malgré les difficultés, à garder espoir. « Car tout ce qui arrive dans la vie d’Homme vient pour passer » relève  l’auteure.

Quant à « Figuira Edition », c’est une maison d’édition qui accompagne dans tout le processus de publication d’un  manuscrit. Axée sur l’excellence, elle  assure une large diffusion génératrice d’opportunité et offre une promotion ciblée et  une présence sur le terrain.

Née en 1977 à Baguinéda, Fatoumata Kéita est titulaire d’une maîtrise en socio-anthropologie de la Flash de Bamako et d’un DEA en socio-économie du développement de l’Université Mandé Bukary de Bamako. Fatoumata Kéita est poétesse, nouvelliste,  essayiste et romancière. Elle est auteure de plusieurs autres œuvres : « Sous fer » paru en 2013, « Quand les cauris se taisent » en 2017 et « Les mamelles de l’amour » en 2017, avec, ces nombreuses publications, Fatoumata Keita rejoint le cercle de  malien inspiré par la plume.

Dans le futur, Fatoumata veut  se consacrer à l’écriture des textes pour enfant à travers les réalités africaines. C’est pour quoi, elle a plaidé pour l’introduction des productions dans le programme scolaire.

Mahamadou YATTARA

Source: Infosept

Vous allez aimer lire ces articles

Festival sport on music Mali : La 7e édition riche en couleurs

Dr Afou Dembélé auteure du livre « Brin d’espoir » : “Vivre c’est espérer jusqu’au bout”

Obsèques nationales : La Nation rend un dernier hommage au Dr Témoré Tioulenta

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct