Marche funèbre à l’honneur d’ATT : Hommage amplement mérité !

Reconnaissance envers le défunt président de la République du Mali, Amadou Toumani Touré, pour le service honorable rendu à la nation malienne ! Tel était l’objectif de la marche funèbre organisée à son honneur et à laquelle des milliers de Maliens ont pris part hier, lundi 16 novembre 2020. Ledit cortège a quitté l’Institut Marchoux, en passant par le monument de l’Indépendance jusqu’au monument de l’Hippopotame pour clore à la chapelle ardente du Génie militaire. « ATT, merci pour… », scandaient les marcheurs.

‘’ATT, AN TE I GNOGON PRESIDENT SÔRÔ TOUGOUN ’’ « ATT, on aura pas un président de la République comme toi » ; « ATT, l’immortel »; « ATT, le bâtisseur » ; « ATT, l’homme de paix, l’homme du dialogue, l’homme du pardon, le tolérant » ; « ATT, l’artisan du développement du Mali » ; « Merci pour les hôpitaux, les infrastructures routières, l’AMO, les logements sociaux, la gratuité de la césarienne… » ; « Tu seras à jamais gravé dans nos cœurs » ; « Merci pour le Mali » ; « ATT, monument ! »….Ce sont, entre autres, les propos que scandaient des milliers de citoyens présents au cortège funèbre organisé à l’honneur du « Soldat de la démocratie » malienne.

Parents, collaborateurs, amis, sympathisants, citoyens lambda, bref tout le peuple malien a rendu un vibrant hommage à son défunt président de la République, Amadou Toumani Touré qui a bénéficié de l’amour des Maliens pour les multiples actions du développement de ce pays.

De l’Institut Marchoux, en passant par le monument de l’Indépendance jusqu’au monument de l’Hippopotame à la chapelle ardente du Génie militaire, ce qu’on pouvait entendre des marcheurs, ce sont des pleurs, des propos de témoignages sur les bonnes œuvres du Président ATT, son combat pour le développement de ce pays, ses qualités humaines, sa simplicité, son amour pour le Mali, sa bonté tout court. Le sacrifice du défunt Président pour l’avènement de la démocratie au Mali, son combat contre le vert de Guinée, son bilan élogieux pendant les dix ans en tant que président de la République, ses relations avec son peuple, ses actions et conseils en faveur de la paix…ont été reconnus par le peuple malien qui lui a rendu un hommage mérité pour ce service multiple.

ATT, l’immortel !

« Cette marche funèbre est le minimum qu’on peut faire pour le président ATT. Les Maliens ne peuvent pas payer ce patriote pour son sacrifice. Dois-je parler de son bilan, de son amour pour le Mali, de ses qualités humaines, de la cohésion sociale dont il était le symbole, de ses qualités de l’homme de paix, du dialogue qu’il était … ? », déclare, les larmes aux yeux, Moussa Diarra, un vieil homme de plus de 76 ans présent à la marche funèbre. Pour ce vieil homme, ATT n’est pas mort, il ne peut pas mourir, car, dit-il, son amour est ancré dans le cœur des Maliens. Son bilan élogieux le rend immortel selon ce marcheur. « ATT a rendu l’âme mais il n’est pas mort. Il ne mourra jamais tant que le Mali existera. Les ATTbougou, l’AMO qui nous a rendu facile les soins médicaux, les multiples infrastructures routières, les hôpitaux, les multiples initiatives en faveur du monde rural, les initiatives en faveur de la paix… rendent ATT immortel », a-t-il témoigné.

Une jeune élève de moins de 18 ans était à la marche funèbre. Elle avait les larmes aux yeux. « J’ai été envoyé par mon père qui était malade. Si la maladie ne s’était pas aggravée il y a deux jours, il allait être là avec moi. Mon père m’a demandé de transmettre au public que c’est grâce à ATT que nous avons eu un toit à Bamako. Une maison où personne ne nous dérange : ATTboubougou », a entonné la lycéenne.

Abdoulaye Togo, fonctionnaire et fils de fonctionnaire trouve ATT immortel et propose un monument à son nom très rapidement. « Le jour où j’ai appris la mort d’ATT, je suis rentré dans ma maison pour prendre ma carte AMO, et je n’ai pas pu m’empêcher de pleurer. Mon père, fonctionnaire, est maladif. Si ce n’est pas l’AMO, mon salaire et la pension de mon père ne suffiraient pas à acheter les médicaments. Je suis là pour rendre ce témoignage à ATT. Je serais ingrat si je ne venais pas ici », a dit, en pleur, le jeune enseignant qui propose à ce qu’un monument soit érigé au nom d’ATT.

« Je suis ici pour rendre hommage à un homme de paix, un homme que si nous avions écouté, on n’en serait pas là avec la crise. Je salue la simplicité d’ATT. Je salue la tolérance d’ATT. Je salue ATT pour son intelligence et son patriotisme. Ce patriote mérite tous les hommages », nous a confié Mariam Fofana, fille et femme de militaire.

Selon Nouhoum Togo, un des fidèles au défunt président, ATT sera fier dans sa tombe. « Je ne suis pas surpris de ce grand hommage du peuple malien à ATT. Le grand bâtisseur qu’il fut, l’homme de paix, tolérant qu’il fût, ATT mérite cet hommage du peuple », a-t-il dit. Pour Nouhoum Togo, les échangeurs multiples, les routes, l’AMO, les hôpitaux, les logements sociaux…rendent ATT immortel. « Avec tous ces hommages depuis son décès, toutes ces reconnaissances pour ses bonnes œuvres et cette masse que je vois ici, le général ATT sera fier dans sa tombe. Sa famille et ses proches sont honorés », a laissé entendre l’ancien chargé à la communication.

Il faut rappeler que les funérailles nationales du défunt président de la République, ATT, sont prévues pour ce matin au Génie militaire sous la présidence du président de la Transition.

Boureima Guindo

Source: Le PaysMali

Vous allez aimer lire ces articles

Covid-19 : le seuil des 2 millions de morts franchi, António Guterres exhorte à davantage de solidarité

Mali Kura : Un mirage ?

Mali : l’armée ouvre une enquête après la mort de trois prisonniers

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct