Bétisier : L’impéritie d’État

En raison du Visa de la Constitution de 1992 qui doit toujours précéder le Visa de la Charte de la Transition, une hérésie est pointée du doigt par le Dr Mahamadou KONATE en ce qui est de la persistance de l’appellation ‘’Présidence de la République’’ au lieu de ‘’Présidence de la Transition’’ pendant l’intérim de la Transition, parce qu’il n’y a pas actuellement de Président de la République, mais un président de la Transition et que la présidence de la république n’est pas une institution, mais plutôt le président de la République. C’est le sujet de votre Bêtisier du jour.

 

L’impéritie d’État

Je ne voulais pas publiquement me mêler de cela. Mais mes étudiants m’y obligent.
Il est nécessaire que la Présidence de la Transition revoie son approche d’écriture des décrets. Elle jure avec les meilleures formules en la matière.
1- Au Mali, la Présidence de la République n’est pas une institution, c’est une administration. L’institution, c’est le Président de la République (Constitution1992), autrement dit sa personne morale. Il n’y a pas actuellement de Président de la République, il y a un Président de la Transition qui est un organe de la Transition (Charte). Le régime républicain est en veilleuse.
De ce fait, le titre de l’administration doit suivre ou coller au titre de l’autorité qui la commande. Ex. Le Secrétariat général du Ministère chargé des réformes politiques en 2018 peut devenir le Secrétariat général du Ministère de la Refondation de l’État en 2021.
Ainsi, le Secrétariat général de la Présidence de la République en temps normal devient le Secrétariat général de la Présidence de la Transition pendant l’intérim de la Transition.
2. Le Visa de la Constitution de 1992 doit toujours précéder le Visa de la Charte de la Transition. Un avis consultatif de la Cour Suprême a mis fin à ce débat qui brouillait l’évidence.
En fin, on peut penser que tout ça n’est pas important, au regard de la situation complexe qui prévaut. Mais quand il s’agit de trancher sur les bonnes règles de conduite qui ne dérangent en rien la marche de la Transition, il faut le faire avec objectivité. Car, qu’on le veuille ou pas, c’est sur l’héritage de la Transition que le régime républicain devra redémarrer tôt ou tard.
Dr Mahamadou KONATE

Source : INFO-MATIN

Vous allez aimer lire ces articles

Contribution : Les Présidents Modibo KEÏTA et Sékou TOURE vont se remuer dans leurs tombes

Adresse aux chefs d’état de la CEDEAO

Moussa Cissé : Je soutiens la transition

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct